Test Ultrabook : comparatif de 11 PC ultraportables

HP Spectre x360 4001nf

Ergonomie, poids et connectique

La gamme HP Spectre existe depuis 2013 et a toujours été satisfaisante. Depuis l'année dernière, elle a fait sa révolution en abandonnant le format PC portable classique pour un format transformable. Le HP Spectre x360 se dote ainsi d'un écran pouvant se retourner à 360° afin de l'utiliser comme une tablette. Pour faciliter l'utilisation dans ce mode, des boutons de mise sous tension, de contrôle du volume et même un bouton Windows sont prévus sur les tranches.

En dehors de cette possibilité, le Spectre x360 est très bien construit, dans un joli châssis en aluminium fin mais très rigide (aux arrêtes peut-être un peu trop vives).

Il se distingue aussi par son trackpad gigantesque et parfaitement adapté aux interactions gestuelles dans Windows 8.1. Il est aussi précis et fiable. La connectique comprend trois ports USB 3.0, une sortie HDMI, une mini DisplayPort et un lecteur de cartes SD.

Performances CPU et stockage

La configuration du HP Spectre x360 que nous avons testée est assez haut de gamme. Elle rassemble un Core i7 5500U (Broadwell, double coeur), 8 Go de mémoire vive et un SSD de 256 Go. De bons choix de la part de HP, mais la construction du Spectre x360 ne permet à son processeur de s'exprimer pleinement : dans notre test d'encodage vidéo qui met la machine à rude épreuve sur une longue durée (environ 5 minutes), le Spectre x360 termine derrière le Dell XPS 13, l'Acer Aspire S7 ou le Toshiba Kira 107 tous équipés du même CPU. En regardant les résultats de plus près, on découvre que le processeur du HP doit réduire sa fréquence à seulement 2,3 GHz, alors que les autres le maintiennent à 2,8 GHz.

De la même manière, le SSD fabriqué par ADATA est moyen. Il est surtout pénalisé par sa vitesse d'écriture (270 Mo/s au maximum). En pratique,les copies des gros fichiers seront pénalisées.

Écran

HP a choisi une dalle IPS "seulement" Full HD. Nous ne critiquerons pas ce choix, une telle définition étant selon nous largement suffisante pour un écran de 13,3 pouces. Sa luminosité peut monter à 424 cd/m2 et son contraste atteint 1072:1 ce qui garantit une très bonne lisibilité même dans des environnements lumineux.

Son étalonnage est tout à fait satisfaisant, bien qu'imparfait. Le deltaE 94 moyen de 3,52 cache des pointes aux alentours de 6 sur les nuances de jaune. Le gamma est presque juste à 2,17 tout comme la température de couleur de 6604 K.   

Autonomie

Le précédent HP Spectre 13 n'avait pas brillé dans notre test d'autonomie, ce nouveau modèle fait encore moins bien. Il s'avoua vaincu après 256 minutes de fonctionnement (4 h 16 min), ce qui est loin de la promesse d'une journée de travail sans recharge. Espérons que les prochaines générations corrigent ce défaut.

Qualité sonore

Pas de faute au chapitre de la qualité sonore, du moins sur la sortie casque. La bande passante est préservée (38 à 19 200 Hz), le rapport signal-bruit élevé, la distorsion très faible. L'écoute au casque se fera sans problème.

Silence

Déception pour ce qui est du silence de fonctionnement. Alors que le précédent Spectre figurait parmi les meilleurs, la cuvée 2015 est simplement moyenne : notre sonomètre a mesuré 39,8 dBA soit 6 dBA de plus que le modèle 2014.

Température

Malgré une ventilation relativement bruyante, le Spectre x360 chauffe. Une petite zone du châssis située juste sous le processeur atteint 56 °C ce qui est littéralement insupportable sur les genoux. Heureusement, le reste de la machine est bien plus fraîche.

 

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
2 commentaires
    Votre commentaire
  • "nous avons pu testé"...
    tester
    0
  • Il doit y avoir un problème avec le Spectre que vous avez testé. L'autonomie est un de ses points forts. Le mien en I5 tient facilement la journée donc plus de 7h, bien plus que la SP4 en usage équivalent. Pleins de tests le confirment.
    0