Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

HP Spectre 13-3090ef

Test Ultrabook : 21 modèles au banc d'essai
Par

Ergonomie, poids et connectique

Le Spectre 13 de 2014 fait le choix de la couleur et assume sa différence. Mais il ne s'agit pas d'un artifice destiné à cacher une mauvaise finition. Le châssis aluminium est excellent. Il est rigide, les charnières offrent la bonne résistance et le tout reste très fin et plutôt léger. Les touches du clavier pourraient offrir plus de résistance. Le trackpad très large, dont les côtés sont réservés à l'activation des charms bars de Windows 8/8.1. Une addition bienvenue tant l'usage de ces barres peut-être compliqué à la souris.


La connectique est limitée à deux ports USB 3.0, mais heureusement on trouve aussi deux sorties vidéo (HDMI et miniDisplayPort). HP a également eu la bonne idée de maintenir un port pour verrou Kensington.

Performances CPU et stockage

La configuration du HP Spectre 13 est tout à fait banale pour un Ultrabook de 2014 : le processeur Intel Core i5 4200U vu de si nombreuses fois, 8 Go de RAM et un SSD de 120 Go. Les performances du processeur n'ont donc rien pour nous surprendre. Elles se placent dans la bonne moyenne, signe que le processeur n'est pas limité par son dégagement thermique. Le SSD atteint 480 Mo/S en lecture et 310 Mo/s en écriture, de très bons chiffres.

Écran

Qu'il est plaisant de voir tant de constructeurs abandonner les vilaines dalles TN du passé et opter pour de beaux écrans de type IPS aux larges angles de visions. Celle choisie par HP délivre un excellent contraste (1059:1), mais une luminosité un peu faible pour travailler en extérieur (280 cd/m2). Elle est très correctement étalonnée : le deltaE 94 moyen tombe à 4,7. On perçoit une dominante chaude sur les teintes grises et blanches, mais rien de catastrophique.

Autonomie

Difficile de faire un sans-faute. Le plus gros point faible du Spectre 13 est son autonomie. En ne résistant que 277 minutes pendant notre test, il termine avant-dernier de notre comparatif, bon dernier si on ne considère que les Ultrabook sur plateforme Haswell. Ces 4 h 37 min imposeront d'avoir le chargeur avec soi pour une journée de travail. Dommage, il est possible de faire bien mieux.

Qualité sonore

Le HP Spectre possède une sortie casque de bon aloi. On ne devrait pas y déceler de bruits parasites, le son ne sera pas distordu. Mais comme sur bon nombre d'Ultrabooks testés ici, la bande passante est écourtée dans les fréquences graves, à partir de 44 Hz,

Silence

Belle réussite encore au chapitre bruit de fonctionnement. Notre sonomètre annonce 33,4 dBA au maximum. On considère 33 dBA comme la limite du "silence" de fonctionnement dans une pièce normale. Le Spectre ne vous cassera jamais les oreilles, même en calcul intensif.

Température

Malheureusement, qui dit PC silencieux, dit PC plus chaud. Toutefois, sans être parmi les meilleurs, le Spectre s'en sort honorablement. Son châssis monte à 41,7 °C côté clavier, 50,1 °C en dessous.Ces températures sont par ailleurs localisées juste au niveau de la charnière de l'écran ; la gêne n'est donc pas trop forte pour l'utilisateur.

Donnez votre avis