Test Ultrabook : comparatif de 14 PC ultraportables

Lenovo Yoga 900

Très fin, mais un peu brillant

Avec 16 mm d'épaisseur, le Lenovo Yoga 900 est aussi svelte que le Yoga 2 sorti il y a trois ans, et demeure parmi les Ultrabook les plus fins du marché. Son poids de 1,33 kg le place aussi parmi les plus légers. Bref, il est très agréable à transporter et à manipuler. La filiation avec ses prédécesseurs saute aux yeux, Lenovo continuant à utiliser une coque bicolore Orange/noir caractéristique. Comme tout "Yoga", l'écran du Yoga 900 pivote à 360°, permettant de transformer le PC portable en tablette. La charnière du Yoga 900 suscite des avis tranchés : soit on aime son aspect métal brillant et ciselé, soit on déteste.

Le clavier rétroéclairé offre une frappe agréable. Le pavé tactile est large et efficace. Lenovo ajoute en outre des touches spécifiques, comme ce bouton "Novo" qui lance la restauration du système à son état d'origine.

La connectique mérite votre attention. Lenovo a en effet installé un port USB C en plus de deux ports USB 3 type A classiques. Une bonne chose pour assurer la compatibilité avec les futurs périphériques, mais, ce port USB type C fait aussi office de sortie vidéo. Autrement dit, il n'y a aucune sortie vidéo "normale" (HDMI ou DisplayPort) sur le Yoga 900 : brancher un écran externe nécessite un adaptateur, malheureusement non fourni. 

Des performances moyennes

Le Yoga 900 est équipé d'un processeur Intel Skylake, un Core i7 6500U dans la version que nous avons testée. Cette puce de dernière génération garantit de très bonnes performances dans l'absolu. Cependant, le Yoga 900 s'avère plus lent que prévu. La tablette Surface Pro 4 ou le Dell XPS 13, pourtant équipés de CPU moins rapides sur le papier, se sont montrés plus rapides dans nos tests d'encodage vidéo et sous 3D Mark.

De même, le SSD choisi par le fabricant peut être qualifié de moyen. Il fait partie des SSD SATA les plus rapides que nous ayons testés, mais cela ne sufit plus aujourd'hui : nombre d'Ultrabook concurrents ont évolué vers des SSD PCI-Express beaucoup plus véloces.

Contraste médiocre

La gamme de PC Yoga de Lenovo a toujours bénéficier d'écrans satisfaisants et le Yoga 900 perpétue cette tradition. Sa dalle LCD de 13,3 pouces affiche 3200 x 1800 pixels. Son plus gros défaut est un taux de contraste de 541:1, clairement insuffisant. Son étalonnage colorimétrique est passable : le deltaE 94 moyen s'établit à 5 du fait d'une température un peu trop chaude (6132 K) et le gamma moyen atteint 2,26.

Une excellente autonomie

Le Yoga 900 nous agréablement surpris par sa très bonne autonomie. Il a résisté 6 h 55 minutes à notre test ce qui le place juste derrière le Dell XPS 13, notre champion actuel. C'est aussi 45 minutes de mieux que la moyenne de tous les Ultrabook que nous ayons testés. 

Pas de fausse note

Jusqu'à présent, le bilant du Lenovo Yoga 900 est positif. L'analyse de sa sortie audio ne vient pas ternir le tableau. La bande passante est presque parfaite et le rapport signal/bruit comme la distorsion obtiennent des valeurs qui mettent l'auditeur à l'abri de parasites gênants.

Parmi les plus silencieux...

Le silence de fonctionnement du Yoga 2 Pro est appréciable. En charge, notre sonomètre n'a enregistré que 37 dBA. Dans un bureau, il sera inaudible la plupart du temps et ne se fera entendre légèrement que sous une forte charge.

et les mieux refroidis !

La température de fonctionnement a-t-elle été sacrifiée sur l'autel du silence ? Non, bien au contraire. Notre caméra thermique n'a relevé que 41,5 °C au point le plus chaud, quand presque tous les concurrents atteignent, au moins par endroits, 50 °C. Le compromis trouvé par Lenovo entre finesse, performance, silence et température est au final très pertinent.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
1 commentaire
    Votre commentaire
  • kaotic13
    Pourquoi ne pas tester la dernière version du Dell XPS 13 9360?
    0