Se connecter / S'enregistrer

Asus UX501 JW-CN209H

Test Ultrabook : 33 modèles au banc d'essai
Par

Ergonomie, poids et connectique

L’Asus UX501 sort du cadre habituel de l’Ultrabook en arborant un écran de 15,6". Ses 20,6 mm d’épaisseur lui donnent néanmoins droit au label d’Intel. Difficile en le regardant de ne pas avoir une pensée pour le MacBook Pro 15" d'Apple. Asus pousse la ressemblance jusque dans le nom du produit : l’UX501 est un ZenBook Pro. La copie rendue par Asus est de très bonne facture : le châssis en aluminium est rigide, très bien fini. Le poids est contenu. Le clavier offre une frappe confortable et même le trackpad nous a séduit. Sa surface est de même taille que sur un MacBook et de qualité semblable ; la reconnaissance des gestes fonctionnent de manière fiable - c’est assez rare pour être signaler.

La connectique est agréablement fournie :  trois ports USB 3.0, deux sorties vidéo (une HDMI et une mini DisplayPort), un lecteur de cartes SDXC et un port Ehternet 100 Mbit/s via un adaptateur USB fourni.

Performances CPU et stockage

Du fait de leur finesse, les Ultrabook ne peuvent héberger des processeurs très puissants. Le UX501 fait figure d’exception et abrite non seulement un processeur quadricoeur Intel Core i7-4720HQ, mais aussi une carte graphique digne de ce nom - une GeForce GTX 960M de Nvidia. La puissance disponible est donc largement supérieure à celle des autres Ultrabook. Pour tout dire, dans notre test CPU d’encodage vidéo, l’UX501 est deux fois plus rapide que le meilleur des Ultrabook double coeur. On le sait, toutes les applications n’offriront pas autant de gain, mais l’écart est bien là.

La carte graphique sera suffisante pour jouer dans la résolution native de l’écran (1080p) même dans des titres récents en adaptant le niveau de détails.

Pour le stockage, Asus garantit une grande flexibilité. L’UX501 possède un SSD au format mSATA (de 128 Go) et un disque dur au format SATA 2,5" (de 500 Go). Les performances sont convenables, mais le SSD de 128 Go ne peut pas rivaliser avec les modèles de plus grande capacité. Heureusement, il sera aisé de le remplacer à l’avenir.

Écran

Tous les Ultrabook Asus que nous avons pu tester étaient équipés d’un écran de qualité, nous n’en attendions donc pas moins de l’UX501. Nous avons été un peu déçus. Sur le papier tout va bien : la dalle est de type IPS, matte et d’une résolution raisonnable (1920 x 1080). La luminosité maximale est bonne (316 cd/m2), mais le contraste est loin des meilleurs (727:1). Enfin, Asus a clairement fait l’impasse sur un étalonnage colorimétrique en usine. Le Delta E 94 atteint  8,86 de moyenne, avec des pointes à 15. La gamme de gris est entachée d’une dominante bleue, qui se traduit aussi par une température de couleur trop froide à 7912 K. Le gamma est irrégulier et trop faible (1,83). Bref, sans être catastrophique, le résultat ne satisfera pas un photographe ou un graphiste et bien loin des meilleurs Ultrabook de ce comparatif.

Autonomie

Asus n’a intégré qu’une batterie de 60 Wh dans son UX501, ce qui est trop juste pour garantir une bonne autonomie. En charge, l’UX501 s’est éteint au bout de 184 minutes (3 h 04 min). C’est 25 % plus court encore que notre précédent record. Rappelons que le meilleur à ce test reste le MacBook Air d’Apple, qui dans sa version 2013, avait tenu 553 minutes (9 h 13 min). On paye ici la puissance des processeurs embarqués dans l’UX501, mais on ne peut s’empêcher de regretter que le constructeur n’ait pas opté pour une batterie plus conséquente (90 Wh). 

Qualité sonore

Amis mélomanes, rassurez-vous, vous pourrez profiter sans crainte de la sortie casque du ZenBook Pro. Avec un rapport signal bruit tutoyant les 80 dB et une distorsion harmonique mesurée à 99 dB, aucun parasite rien de viendra perturber votre écoute. La bande passante est un peu tronquée aux extrémités, cependant, ce qui pourrait justifier l’investissement dans un DAC externe,

Silence

Compte tenu de la puissance de la configuration embarquée, on pouvait craindre que l’UX501 fasse beaucoup de bruit. Il se montre heureusement plutôt discret. A pleine charge, ses deux ventilateurs n’émettent que 41,6 dBA, ce qui est clairement audible mais tout à fait supportable. On est loin des plus discrets qui restent sous les 33 dBA, mais loin aussi des plus bruyants qui montent au delà de 45 dBA. Sans être remarquable, l’Asus ZenBook Pro fait donc bien son travail.

Température

La puissante ventilation est nécessaire pour garder les températures en surface à des niveaux acceptables. Elle y parvient tout à fait : la coque ne dépasse pas 45 °C que ce soit côté clavier ou côté genoux. En revanche, attention à la sortie d’air chaud située dans la charnière de l’écran : la température y monte à 56 °C.

Afficher 2 commentaires.
  • Yannick G , 20 janvier 2016 09:44
    Veuillez trouver ici les commentaires plus anciens : http://discussions.tomshardware.fr/forum/id-2939721/test-ultrabook-modeles-banc-essai.html
  • chrisregis , 22 janvier 2016 11:24
    Le lien vers page 13 boucle sur la page 2
    J'ai toujours détesté cette technique de mise en page.
    J'ai un écran de 1920 x 1280 le menu prend toute la hauteur de l'écran.
    Si on enregistre une page on est toujours embête par le menu qui surgit n’importe quand n'importe comment;
    Mettez vous du côté de l'utilisateur. soyez "responsive"
Donnez votre avis