Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Asus UX302LG-C4007P

Test Ultrabook : 21 modèles au banc d'essai
Par

Ergonomie, poids et connectique

Asus sait faire de très beaux PC portables et la famille Zenbook en est l'exemple flagrant. L'UX302 n'est pas aussi impressionnant que ses grands frères UX31/32, mais il propose tout de même un tout aluminium brossé, dans une livrée bleue du plus bel effet. La finesse est en retrait également, pour mieux accueillir une carte graphique dédiée et un disque dur classique à la place d'un SSD. La connectique est satisfaisante, surtout grâce aux deux adaptateurs (USB 3.0-Gigabit Ethernet et mini DisplayPort-VGA) fournis.

Il nous faut cependant ici formuler un gros reproche. La charnière de l'écran est faite de telle sorte qu'elle surélève l'ensemble du châssis lorsqu'on ouvre l'écran. On peut apprécier l'inclinaison du clavier supérieure, ce n'est pas un problème. En revanche, personne n'appréciera de voir l'écran trembler dès qu'on tape. C'est pire lorsqu'on touche la dalle tactile : l'écran rebondit alors d'avant en arrière. Asus devrait corriger ce point sur ses futurs produits : la charnière doit être plus ferme et l'ordinateur plus stable pour qu'il soit confortable d'utilisation.

Performances CPU et stockage

Dans la version que nous avons testée, l'UX302 est bien équipé. Son processeur, un Core i7 4500U lui garantit des bonnes performances et sa carte graphique GeForce GT 730M, bien que très entrée de gamme, garantira une meilleure expérience et une meilleure compatibilité que l'Intel HD 4400.

Le point le plus délicat pour cet Ultrabook est le choix d'un disque dur. Même aidé par un minuscule SSD de 16 Go faisant office de cache, il ne peut se hisser au niveau des autres machines. En échange de sa lenteur, il offre une large capacité. Faites votre choix en connaissance de cause.

Écran

La qualité d'affichage est traditionnellement un point fort des Ultrabook Asus et celui-ci ne déçoit pas. Sa dalle est contrastée (1014:1), lumineuse (356 cd/m2) et assez bien étalonnée (deltaE 94 = 5,35). Un photographe voudra sans doute la corriger à l'aide d'une sonde, mais pour regarder apprécier le vert de Matrix, dégommer des zombies ou choisir la couleur d'un t-shirt en ligne, elle sera tout à fait adaptée.

Autonomie

Avec 298 minutes, soit à peine 5 h, l'UX302LG n'est pas parmi les très bons élèves au test d'autonomie. Il est même le 17e sur les 21 machines passées dans notre comparatif. Sans doute coupables : la carte graphique supplémentaire et le disque dur, moins efficaces que les SSD. Le résultat de l'UX302LG n'est pas catastrophique pour autant : il aurait fait rêvé n'importe quel acheteur il y a encore quelques années. Mais compte tenu de l'épaisseur et du poids plutôt élevé dans la catégorie, on espérait mieux.

Qualité sonore

Pas de mauvaise surprise ici. Asus n'a pas sacrifié la sortie audio : elle fournit un signal sans distorsion et sans bruit de fond gênant. Les audiophiles lui reprocheront un faux pas dans les basses fréquences, mais il faut déjà être équipé d'un très bon casque pour l'entendre.

Silence

Il est bon que la sortie casque soit satisfaisante, mais faut-il porter un casque pour s'isoler du bruit des ventilateurs ? Non, dans la plupart du temps. Toutefois, à pleine charge, les ventilateurs de l'UX302 génèrent 36,7 dBA, ce qui commence à devenir gênant pour travailler. D'autres font bien mieux, d'autres font bien pire : le plus bruyant des Ultrabook que nous ayons testés atteignait 45,8 dBA. Rappelons qu'une différence de 10 dBA traduit la sensation d'un bruit deux fois plus fort.

Température

Les températures du UX302 restent très acceptables, même à pleine charge. Sur les genoux, on dépasse à peine 43 °C ; sous les doigts, 45 °C.

Donnez votre avis