Test Ultrabook : comparatif de 24 PC ultraportables

Asus ZenBook 3 UX390UA

Le ZenBook le plus fin

L’UX390 est la vedette d'Asus. Avec lui, le constructeur veut prouver le savoir-faire de ses ingénieurs et damer le pion au MacBook d'Apple. Son design est splendide, grâce à un châssis en aluminium coloré. Notre exemplaire était bleu, avec un liseré doré, atypique sur un PC portable, mais plutôt élégant.

Le châssis est d'une finesse record : 12 mm sous notre pied à coulisse. Le poids est aussi réduit au minimum : 898 g. Le MacBook est battu, certes d'un cheveu, mais battu. Pour y parvenir, Asus a dû sacrifier la connectique (on ne trouve qu'un port USB C et une sortie jack 3,5 mm), mais un adaptateur - fourni dans la boîte - permet de retrouver une sortie HDMI, une DisplayPort et un port USB A.

Autre sacrifié sur l'autel de la finesse : l'écran tactile. Mais c'est tout ! Le ZenBook UX390UA est rigide. Il possède un clavier dont les touches ont une course courte, mais tout de même confortable et sûre. Son trackpad est de dimensions classiques, quoique la surface soit un peu réduite par la présence d'un capteur d'empreintes digitales dans un coin.

Kaby Lake fait des étincelles

Le plus impressionnant dans le ZenBook 3 est qu'Asus a réussi à y caser un processeur Intel Core U (sur le modèle testé, un Core i7-7500U Kaby Lake), qui dégage donc 15 W. Les autres ultrabook aussi fins doivent composer avec des Core Y, de 4,5 W, nettement moins rapides. Ici, le CPU est refroidi activement via un classique duo radiateur + ventilateur. Et cela paie !

Le Core i7 7500U (double coeur, 2,7 GHz de base, 3,5 GHz en Turbo) termine notre test d'encodage parmi les tout premiers du comparatif. Il reste cependant derrière certains Core i7 6500U, preuve supplémentaire que les CPU Kaby Lake n'apportent pas grand-chose.

Les bonnes nouvelles ne s'arrêtent pas là. Asus a intégré un SSD Toshiba PCI-Express de 512 Go très rapide, plus rapide, même que les SSD des MacBook. Au final, le Zenbook UX390 monte sur la première marche du podium lors de l'épreuve "Performances", une très jolie prouesse pour un PC aussi fin !

Retrouvez tous résultats des ultrabooks comparés en page 3 (autonomie, performances, nuisances sonores, etc.)

Un très bon écran sans surprise

Les ZenBook ont toujours utilisé des écrans IPS et l'UX390UA ne déroge pas à cette règle. La dalle ne mesure que 12,5 pouces de diagonale (32 cm) et affiche une définition raisonnable de 1920 x 1080 pixels. Ce n'est pas Retina ni 4K, mais au quotidien, une telle définition donne entière satisfaction.

La luminosité est confortable avec 356 cd/m2 et le taux de contraste est dans la bonne moyenne pour un IPS, à 1137:1. Enfin, le deltaE 94 s'établit à 4,4 avec assez peu de variance entre les couleurs. On aimerait qu'Asus réalise un étalonnage encore plus précis, mais en usage courant, l'image sera assez fidèle. Le gamma est par contre plus chahuté à 2,07 en moyenne.

Malgré la finesse, de l'autonomie

La finesse incroyable du ZenBook 3 pouvait faire craindre une autonomie réduite à peau de chagrin, mais Asus, là encore, surprend. L'UX390UA a tenu 355 minutes à notre test d'usage mixte, ce qui (très légèrement au-dessus de la moyenne de tous les ultrabooks que nous avons testés). Le MacBook d'Apple avait fait un tout petit peu mieux (367 minutes).

Du bon son

Les haut-parleurs du ZenBook ne sauront que dépanner pour regarder une vidéo YouTube, mais la sortie casque est de très bonne qualité. La distorsion harmonique est faible (77 dB), le rapport signal-bruit élevé (84,8 dB) et la réponse en fréquence très stable.

Silence d’or

Tant de puissance, dans un châssis aussi fin... Le bruit de son ventilateur est-il le talon d'Achille du ZenBook 3 ? Hé non ! Asus maîtrise parfaitement le sujet. À pleine charge, le ZenBook 3 n'a pas émis plus de 32,8 dBA, ce qui absolument silencieux partout sauf dans les pièces les plus calmes. C'est tant mieux puisque le ZenBook 3 s'utilise à faible distance compte tenu de sa taille.

Pas de surchauffe

Malgré une puissance de calcul appréciable, il n'y a rien à craindre pour les genoux ou pour les doigts : le châssis du ZenBook 3 atteint en charge 43,1 °C sur sa face inférieure et 46,6 C sur sa face supérieure. Ces points chauds sont en concentrés vers la charnière de l'écran, donc loin du clavier.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
2 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • delwyn.pelissier
    LENOVO 900 = ARNAQUE

    J'ai commandé un Lenovo 900 en I7, donc ai payé le prix.... après un petit moment et suite à des lenteurs, je vérifie mon processeur... et qu'est ce que je vois ?? je n'ai pas un processeur I7 comme je le vois sur l'étiquette de l'ordinateur, sur la facture et sur le site internet.... mais un I5 !!!!

    Je contacte Lenovo SAV qui comprend bien le problème... mais seulement LENOVO Boutique peut faire quelque chose...... je les contacte... et ils font la sourde oreille.
    ça fait maintenant 3 mois qu'ils me disent qu'il prennent au sérieux mon problème et qu'ils recherchent une solution à mon problème ! en clair, ils m'ont fait comprendre que c'était de ma faute parce que je n'ai pas vu le problème dans les 14 jours qui suivent la livraison!! Je suis désolé mais une faute telle que celle là est clairement une arnaque de la part de Lenovo !! et en plus, ils ne le reconnaissent pas !

    Donc attention, ne vous faites pas avoir comme moi !

    Produit litigieux.... chauffe énormément.... présente des problèmes.... écrans qui se fendent...... et un intérieur non conforme à votre commande ! et ça, Lenovo vous dira que c'est de votre faute !

    Bonne journée
    0
  • cartierem
    Solution : LARA à l'entreprise (avec mention d'une date buttoir à partir de laquelle vous actionnerez une action en justice - 1 mois) et action le cas échéant devant le TGI dont dépend votre lieu de résidence principale. Fondement : "dol" , "erreur sur les qualités substantielles de la chose", le tout étant par ailleurs aussi susceptible d'une qualification pénale (fraude) mais c'est une autre action. Il s'agit d'une simple déclaration simplifiée au greffe du TGI pour laquelle le formulaire est téléchargeable :https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1783
    A la réception de votre courrier (LRAR) l'entreprise devrait se bouger et vous proposer une solution. Il se peut qu'elle bouge aussi à la réception de l'assignation par le juge. Je vous dis cela sous réserve de la connaissance pleine et entière du dossier et de la qualité des pièces que vous pourrez produire devant le juge pour justifier vos dires. Il est important de ne pas laisser se produire ce genre de pratique qui sont malheureusement trop fréquentes lors de ventes sur internet. Bon courage. Cordialement. Emmanuel
    0