Infos sur Thunderbolt et le SSD du MacBook Air

Anandtech a pu tester les nouveaux MacBook Air et a permis de vérifier quelques points. Le premier est au sujet du connecteur Thunderbolt : iFixit pensait que c'était le chipset (modifié) qui gérait la nouvelle technologie mais ce n'est pas le cas. Intel a en fait développé une seconde puce Thunderbolt pour le MacBook Air 2011, plus petite que le modèle utilisé dans les iMac et autres Mac mini.

La puce utilisée jusqu'ici porte le nom de Light Ridge. Elle gère quatre canaux à 10 gigabits/s : deux pour le Mini DisplayPort et deux pour Thunderbolt, ce qui permet par exemple d'avoir deux sorties sur l'iMac 27 pouces. Avec Eagle Ridge, utilisé dans le MacBook Air, la puce ne prend en charge que deux canaux : 10 gigabits/s pour le Thunderbolt et 10 gigabits/s pour le Mini DisplayPort. La puce en question est donc nettement plus petite, ce qui explique que iFixit soit passé à côté.

Au niveau du SSD, comme certains l'ont remarqué, il y a des différences entre les modèles. Apple utilise soit un modèle Samsung équipé du contrôleur des modèles de la série 470, soit un modèle basé sur un contrôleur Toshiba. Et il y a bien de grosses différences, même si c'est généralement imperceptible à l'usage. Le modèle Samsung atteint 234/258 Mo/s (lecture/écriture) en séquentiel et 27/44 Mo/s (lecture/écriture) en aléatoire sur des petits fichiers, alors que le modèle Toshiba se limite à 189/204 Mo/s et 1,65/18 Mo/s. Rappelons tout de même que dans les faits c'est le temps d'accès qui rend les SSD intéressants et que la différence de débit se verra uniquement en copiant des données depuis un disque dur Thunderbolt, ce qui est très rare.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Citation:
    Elle gère quatre canaux à 10 gigabits/s : deux pour le Mini DisplayPort et deux pour Thunderbolt, ce qui permet par exemple d'avoir deux sorties sur l'iMac 27 pouces

    Euh t'es sûr???

    Ca serait pas plutôt:
    La puce gère 4 canaux (2 Up et 2 Down) Thunderbolt et 2 DP en entrée de la puce.


    En d'autre terme 2 sorties Thunderbolt! Il n'y a pas de Thunderbolt réservé aux DisplayPort, le DisplayPort passe par le Thunderbolt commun avec le PCIe, sauf si on y branche des câbles classique DisplayPort non compatible Thunderbolt, dans ce cas le connecteur fonctionne comme une simple prise DisyplayPort.


    Par contre il y a une question que je me pose. Dans le cas où il y a plusieurs écrans branchés au même lien Thunderbolt/Lightpeak, est-ce que c'est le protocole DisplayPort qui gère ce daisy chaining (supporté dans la version 1.2 du DisplayPort), protocole DP lui même encapsulé ensuite dans des trames Thunderbolt, ou est-ce que c'est le Thunderbolt lui même qui gère le transfert des deux ou plus liens DisplayPort individuels???
    1
  • vedge2000
    Citation:
    Rappelons tout de même que dans les faits c'est le temps d'accès qui rend les SSD intéressants et que la différence de débit se verra uniquement en copiant des données depuis un disque dur Thunderbolt, ce qui est très rare.

    Donc, d'après toi, un SDD lent, rapide ou très rapide n'a AUCUNE influence sur n'importe quel ordi (vu que personne n'a de TB)?

    Et il y a un plus de différence que tu le dis
    http://www.youtube.com/watch?v=U_vaZl0H56o&feature=player_embedded
    0
  • Anonyme
    vedge2000Donc, d'après toi, un SDD lent, rapide ou très rapide n'a AUCUNE influence sur n'importe quel ordi (vu que personne n'a de TB)?Et il y a un plus de différence que tu le dishttp://www.youtube.com/watch?v=U_v [...] r_embedded

    On s'en branle des bench, ce qui compte c'est les perf à l'usage.
    Entre un SSD ultra perf de dernière génération (prenons un Crucial M4), et un SSD bien plus ancien prenons l'Intel X25-M avec un débit bien moindre, ben en pratique tu ne verras pratiquement pas de différence à l'usage. Et quand on parle de "à l'usage" c'est pas les bench.
    3