Titanfall : quelques informations sur le deuxième épisode

Ici, Titanfall premier du nom. Ici, Titanfall premier du nom.

La semaine dernière, Electronic Arts dévoilait son planning de sortie pour l’année à venir (lire : « Electronic Arts : un programme alléchant pour 2016-2017 »). Planning au sein duquel on pouvait trouver un certain Titanfall 2, suite du titre de Respawn Entertainment sorti en 2014. Aujourd’hui, à l’occasion d’une entrevue réalisée pour le magazine Forbes, Jesse Stern a dévoilé de nombreux détails relatifs à l’orientation du prochain épisode de la licence.

Une campagne solo et une série TV

Lors de cette entrevue Jesse Stern, qui officie en tant que scénariste principal sur le jeu, a donné deux informations d’importances quant à l’avenir de Titanfall. Pour commencer, ce nouvel épisode ne sera plus cantonné aux machines Microsoft, et devrait ainsi être disponible sur Playstation 4. Un revers pour Microsoft qui avait jusqu’alors conservé l’exclusivité du premier épisode. Ensuite, ce Titanfall 2 abandonnera l’expérience centrée sur le multijoueur afin de proposer en plus une campagne solo.

Le but de cette campagne, offrir aux joueurs une « vision d’une grande guerre coloniale comme manière de re-raconter l’histoire de la Révolution américaine et de la Guerre de Sécession dans l’espace ». Une manière aussi d’aborder la question de l’immigration, et de ses défis, à travers le déplacement des populations touchées par la guerre vers de nouveaux mondes peu hospitaliers, une fois encore par le prisme de la science-fiction. Titanfall 2 est en développement depuis la fin de l’année 2014, et Electronic Arts souhaite le sortir avant le 31 mars 2017. Enfin, Jesse Stern a aussi profité de cette entrevue pour aborder un projet de série TV se déroulant dans l’univers de Titanfall. Un projet ambitieux en partenariat avec Lionsgate TV, qui est actuellement en cours de production, et qui est prévu pour sortir en même temps que le jeu.



Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire