Test : SSD Toshiba TR200, le moins cher, mais peu performant

Nos équipes américaines viennent de tester le SSD Toshiba TR200 annoncé l’été dernier, et le résultat est malheureusement décevant. Le support de stockage embarque les NAND 3D BiSC (Bit Cost Scalable) du fabricant qui empilent 64 couches de cellules TLC. Le TR200 est aussi le seul SSD SATA grand public de la firme à ne pas embarquer de la DRAM, afin d’abaisser les prix.

À lire aussi :
- Comparatif SSD : les meilleurs modèles selon la rédaction de Tom’s Hardware

Manque cruel de performances

Au final, le TR200 est à peine moins cher que les 850 EVO de Samsung puisque la différence de prix oscille entre 10 dollars pour les versions 240 Go et 380 Go, contre 45 dollars pour les 960 Go. En revanche, l’absence de mémoire vive se fait ressentir puisque le composant à des débits particulièrement faibles. Pire encore, la montée en capacité n’offre pas de performances supplémentaires. Bref, à moins que Toshiba baisse drastiquement ses prix, ces nouveaux SSD n’ont vraiment aucune valeur par rapport à la concurrence.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire