TSMC gravera tous les processeurs Apple A12 en 7 nm pour les iPhone 2018

TSMC maintient son avance par rapport à Samsung dans la gravure de processeur. Non content de détenir 60 % du marché (contre 10 % pour Samsung), le taïwanais a finalement signé un contrat pour fabriquer la totalité des futurs processeurs Apple A12 des nouveaux iPhone prévus pour la rentrée 2018.

20 milliards pour graver en 3 nm

TSMC garde aussi dans son camp le géant Qualcomm pour la gravure en 7 nm, même si Samsung va produire les derniers Snapdragon 845 avec sa gravure en 10 nm LPP. Et la suite est déjà prévue : TSMC va utiliser pour la première fois le laser ultraviolet (EUV) pour son procédé 7nm+, puis débuter la construction d'une usine de production en 5 nm dès cette année. Le fondeur prépare quelque 20 milliards de dollars pour monter une usine en 3 nm dès 2020.

De son côté, Samsung prévoit de contre-attaquer en passant très vite sur le 7 nm (déjà prévu), vers les 6 et 5 nm en 2019, et lancer une production en 4 nm en 2020, alors que l'usine 3 nm de TSMC aura seulement débuté sa construction. Selon les estimations, Samsung pourrait ainsi atteindre les 25 % de parts de marché.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire