Se connecter / S'enregistrer

Le 1er lecteur Blu-ray Ultra HD 4K est en vente

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 7 commentaires

UBD-K8500UBD-K8500Le premier lecteur de Blu-ray Ultra HD 4K, le Samsung’s UBD-K8500 Ultra HD, commence à être vendus en Amérique du Nord. Il arrive plus tôt que prévu puisqu’il n’était pas attendu avant le mois prochain, mais sa sortie semble coïncider avec l’arrivée des premiers Bu-ray Ultra HD 4K qui sont déjà disponibles en précommande et qui devrait être livré d’ici le 1er mars (cf. « Sony lancera les Blu-ray Ultra HD l’an prochain »).

Les premiers titres à utiliser ce support sont Seul sur Mars, Kingsman : Services secrets, Exode et X-Men: Days of Future Past. Le lecteur est proposé à 400 $, contre 30 $ pour les disques. Aucune date de disponibilité des supports ou du lecteur ont été donnée pour la France. Le UBD-K8500 4K de Samsung offre un upsampling en 4K et il gère le HDR. Il propose aussi de se connecter à Netflix et d’autres services en ligne. Il dispose aussi un module Wi-Fi pour faire du streaming de contenu et il est compatible DTS HD Master Udio et Dolby True HD.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • theomegaman , 9 février 2016 17:08
    En attendant le Blu-ray Ultra HD 4K 3D........faudra bien sûr tout racheter :lol: 
  • stephane coin , 9 février 2016 23:02
    et bien c'est plutôt mort né :
    la chaine 1080p ( contenu , écran , lecteur Bray) n'aura pas a pâlir des upscale obligatoire pour ces écrans UHD & 4K )
    car le contenu ( film) n' a pas été prévu pour ces résolutions à l'origine.

    de plus , quand on voit la médiocrité des stands proposés entre Bray et DVD et le prix pour Bray UHD -4K , rien ce ne sera proposé en France en deçà de 35 euros.

  • David Civera , 10 février 2016 06:43
    Citation :
    En attendant le Blu-ray Ultra HD 4K 3D........faudra bien sûr tout racheter :lol: 


    Je ne suis pas si sûr. Les fabricants de tv semblent renoncer à la 3D http://www.whathifi.com/news/lg-and-samsung-to-phase-out-3d-tv
  • Afficher les 7 commentaires.
  • turlupin en ptard , 10 février 2016 20:42
    Le problème majeur étant plutôt la préservation de l'accès au patrimoine cinématographique.

    En effet, les problèmes d'upscale imposeront, tôt ou tard, pour financer la folle machine industrielle nécessaire plus que par souci d'une meilleure qualité technique, une remasterisation des films, toujours coûteuse, que les éditeurs réserveront aux films de beaufs, assurés d'un marché composé majoritairement de "bas de plafond", ce qui privera les autres, amateurs de cinéastes ambitieux plus artistes qu'industriels de l'image animée, de toute ré-édition dont le marché n'assurerait même pas le budget nécessaire à la pub.

    Un cercle vicieux stupide : on crée un nouveau standard mais, pour qu'il génère du profit pour payer les actionnaires on doit contraindre les acheteurs à renouveler leur videothèque et leur matériel et, pour qu'ils cèdent à cette pression inutile il faut leur fournir de nouveaux tirages qui coûtent cher et qui entraîneront l'abandon d'au moins 90% du meilleur du patrimoine existant.
    Perso j'imaginerais un système de taxes sur les nouveaux tirages HD ou Super HD pour financer des retirages des films du patrimoine. Ou l'obligation pour les éditeurs de faire des retirages de films patrimoniaux dans les mêmes qualités et quantités que les blockbusters, à hauteur de 75% des titres mis sur le marché, juste pour faire chier les actionnaires et les crétins technophiles.

    Mais faut pas rêver : si les gens qui nous gouvernent malgré nous avaient le souci de défendre nos intérêts plutôt que ceux des rupins qui ruinent le monde, ça se saurait !

    Verra-t-on un jour La règle du jeu en 4K ? J'en doute alors que c'est un film qui a un très large public dans le monde entier.
    Verra-t-on Herbes flottantes dans ce format ? et T'es heureuse, moi, toujours ou Un dimanche à la campagne alors que bien des films de Chaplin et Keaton ne sont même pas dispo en DVD.

    Perso, je ne passerai jamais au BD, comme je l'ai dit lors de l'apparition de ce standard. C'était une position de principe basée sur une prise de conscience qui s'est trouvée renforcée par certains changements dans ma vie (perte d'emploi donc de revenu, maladie...)

    M'enfin, j'aurai connu le meilleur car je ne suis toujours pas convaincu que voir un film médiocre en BD procure une meilleure expérience que voir un chef-d'oeuvre ou simplement un bon film en DVD. Tout comme faire une mauvaise photo avec un super appareil sera toujours merdique face à une photo géniale faite avec un appareil d'entrée de gamme.
    Ici aussi il s'agit juste de donner à des ignorants et des imbéciles un prétexte à frimer avec du matériel qui se substitue à la mise en évidence de leur médiocrité personnelle.
    Heureusement qu'il y a suffisamment de crétins pour qu'il y en ait toujours au moins un pour leur servir de public et leur éviter de réaliser que les autres ne sont pas dupes de leur pathétique subterfuge.

    Je plains ceux qui vont connaître cette frénésie technophile stupide comme stade ultime du bonheur, coincés entre la frustration de ne jamais être tout à fait "à jour" faute de fric et d'intelligence et la perte d'un patrimoine inestimable.

    Et puis non, je ne les plains pas. Je plains ceux qui vont se retrouver privé d'une richesse incroyable par la faute de connards incultes qui feraient bien mieux de crever plutôt que de continuer de pourrir la vie des autres.

  • David Civera , 10 février 2016 22:11
    Je te comprends et je te rejoins sur beaucoup de points. Je suis passé au Blu-ray simplement parce que j'ai une PS4, mais à part un Blu-rayu que j'ai acheté pour mon épouse et un coffret Matrix, je n'en ai pas et je ne compte pas en avoir. Même mes jeux sont maintenant dématérialisés parce que c'est plus simple de les maintenir sur le cloud en cas d'incident (genre la maison brule ou le disque est rayé). Je pense aussi que la multiplication des émulateurs pour génération précédente est un bon moyen de conserver ce patrimoine.
  • jamais content , 10 février 2016 23:29
    Une fois laissées de côté les chimères du marketing, on se rappellera que la véritable limite est vos yeux.
    Ainsi, la distance "idéale" pour du regarder du full HD est 2x la diagonale, mais en 4k c'est 1x la diagonale.
    Donc à moins de regarder votre écran le nez dessus, la 4k n'a de sens qu'avec un très grand écran.
    Par exemple, si on est à 3m de distance il faudrait un écran 4k de 118 pouces !
    Si votre écran ne fait que 60 pouces, vos yeux ne feront pas la différence avec de la fullHD...
  • David Civera , 10 février 2016 23:38
    Là je suis moins d'accord et ça me rappelle les gens qui disait que l'on n'avait pas besoin de HD pour voir les imperfections de la peau des acteurs. Le fait est que la définition c'est comme les effets spéciaux, personne ne dira qu'il n'a plus envie de les améliorer. Avec la définition, il y a aussi des améliorations à l'image comme le HDR et d'autres encore.

    Enfin, au niveau du calcul, une télévision 4K de 70" demande seulement une distance de 2m (http://www.rtings.com/tv/learn/size-to-distance-relationship?uxtv=f581)