L'Université de Berkeley s'est fait pirater, 80 000 comptes exposés


Les ordinateurs visés par les pirates faisaient partie du Berkeley Financial System (BFS), un logiciel utilisé par l’université pour ses achats, dépenses, remboursements de frais et aides financières (hors salaires), et contenant le numéro de sécurité sociale ainsi que les numéros de comptes de 57000 actuels et anciens étudiants, 18800 employés (actuels et passés) ainsi que les numéros de comptes de 10300 commerçants auquel Berkeley fait appel.

A priori, pas de fuite de données

Il n’y a aucune preuve, à l’heure actuelle, que des données personnelles ont pu être dérobées. Les détails techniques exacts de l’attaque n’ont pas été communiqués, les responsables indiquant seulement que le ou les pirates ont accédé à certaines parties du système via une faille de sécurité, que l’équipe technique de l’université était justement en train de patcher. Le FBI a bien entendu été averti et est en charge de l’affaire.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire