Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

WebOS arrive sur PC

Par - Source: AppleInsider | B 20 commentaires

HP vient d’annoncer qu’il livrerait une version de WebOS compatible avec les processeurs x86 et qui sera destinée à tourner sur les ordinateurs portables et les PC de bureau.

WebOS dans les PC

Nous savions déjà que la firme comptait intégrer WebOS dans des imprimantes et autres produits où l’on n’a pas l’habitude de voir l’ancien système de Palm. HP avait aussi racheté l’année dernière afin de disposer d’un système pouvant contourner Windows.

La firme a décidé d’unir ces deux objectifs en proposant une version de WebOS qui sera disponible avant le démarrage de Windows. HP ne semble pas vouloir remplacer le système de Microsoft, mais gonfler les parts de WebOS afin de disposer d’un parc de machine suffisamment important pour attirer les développeurs et gonfler ses parts alors qu’iOS et Android sont en train de se tailler la part du lion. HP est le premier fabricant de PC au monde et il compte bien profiter de sa position pour rapidement démocratiser son nouvel investissement.

HP retente sa chance

Historiquement, ce n’est pas la première fois que HP s’essaie à cet exercice. En 1989, la firme sortait NewWave un environnement bureautique orienté objet qui était une couche qui s’apposait sur Windows 2.0 et 3.0. Apple a néanmoins frappé le projet de procès pour violation de brevet et Microsoft a rendu le logiciel incompatible avec la sortie de Windows 95. Les choses sont néanmoins très différentes aujourd’hui et Les OS mobiles sont de plus en plus populaires. Apple commence à porter des éléments d’iOS sur Mac OS X. Google tente de percer ce marché avec Chrome OS. HP a décidé de sauter dans ce train.

Afficher 20 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Rorothermidor , 10 février 2011 10:33
    L'idée peut être prometteuse si tant est qu'ils fassent comme Google en le rendant disponible gratuitement ce qui permettrait de réactiver des machines obsolètes ou peu puissantes malheureusement, l'impression que j'ai est plutôt qu'ils ont l'intention de sortir des machines peu puissantes sous WebOS afin de se lancer dans la vague du cloud computing. Pour moi c'est un mauvais pari, les OS mobiles de ce type sont conçus pour des appareils mobiles et non des nettop ou autres machines plus ou moins transportables. Dans la mesure ou HP cherche plutôt à vendre du nouveau hardware, ils ne risquent pas de rendre leur WebOS disponible de la même manière qu'android, ils vont le distribuer dans de nouvelles machines, les smartphones et tablettes sont prévus mais également des ordinateurs portables et tours permettant ainsi de sortir des machines d'entrée de gamme dont les tarifs défient toute concurrence. Malheureusement, je ne crois pas que des PC sosu web OS séduisent tant que ça le public qui recherche plus de polyvalence dans un ordinateur à moins de parvenir à intégrer les éléments que recherchent la plupart des particuliers acheteurs de machines destinées plus au surf sur internet qu'à un véritable usage informatique.
  • Melaure , 10 février 2011 11:57
    Je crois qu'il ne faut pas surestimer le besoin réel des utilisateurs car ils ne sont pas expérimenté comme nous (et la plupart des gens pointus ne savent pas se mettre au niveau de l'utilisateur moyen). Si WebOS suffit en terme de fonctionnalité, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas à moins qu'HP fasse une com et marketing désastreux.

    On a toujours tendance à donner des usines à gaz aux utilisateurs. Qui a réellement besoin de plus de 5% des fonctionnalités d'Excel ? Un tableur plus simple comme Numbers suffit largement avec un rendu propre et une interface plus simple.

    Je trouve ça très intéressant car cet OS semble bien fait, mais surtout enfin on sort d'un monde tout Microsoft. De nouveaux OS arrivent sur le marché, certes grâce au mobile, mais en mettant un pied ailleurs. A la rigueur si ça inspirait Google à continuer et sortie Android pour PC aussi. Je pense que Ballmer doit rire de plus en plus jaune ...
  • 1815 , 10 février 2011 12:06
    Citation :

    On a toujours tendance à donner des usines à gaz aux utilisateurs. Qui a réellement besoin de plus de 5% des fonctionnalités d'Excel ? Un tableur plus simple comme Numbers suffit largement avec un rendu propre et une interface plus simple.



    oui, sauf que tout le monde n'utilise pas les memes 5%.
    par ailleurs, le jour ou t'as besoin de 6% tu fais quoi avec ton numbers?
  • Melaure , 10 février 2011 14:46
    Heureusement ça dépasse largement les 5% dans le cas de Numbers. Mais j'aurais pu citer un logiciel encore plus simple.

    Si on raisonne comme ça, il faut toujours avoir la plus grosse. Et si on achetait ce dont on avait vraiment besoin, au lieu d'obéir au monde de la consommation qui pousse a acheter des tas de trucs inutile ... Il n'y a que quand on a besoin de plus gros qu'on change.

    Si je te suis personne ne devrait acheter Filemaker, Access ou équivalent, tout le monde devrait directement se prendre une base Oracle. Allez hop !
  • 1815 , 10 février 2011 14:51
    pas comparable. tes besoins/aptitudes peuvent changer. tu peux commencer a vouloir utiliser les fonctions avancees d'excel sans avoir a racheter un autre logiciel.
  • Rorothermidor , 10 février 2011 14:53
    Le succès des netbooks est il faut bien le dire lié étroitement au besoin limité des utilisateurs courants. Peu de gens ont besoin d'une machine évoluée capable de faire tourner des applications complexes destinées à la PAO quelle qu'elle soit. Ceux qui se servent des applications PAO sont en général des professionnels en revanche l'immense masse des gens se contente de surfer, tchatter et télécharger, c'est dans le troisième aspect que ça risque de coincer pour le commerce de ces machines. Il y a beaucoup d'utilisateurs aujourd'hui qui se servent de leur machine pour le téléchargement de fichiers illégaux ce qu'on ne risque pas de faire en utilisant des machines sous un OS mobile. On verra à l'usage ce qu'il adviendra des machines équipées de WebOS, Chromium, jolicloud...
  • Melaure , 10 février 2011 18:15
    1815pas comparable. tes besoins/aptitudes peuvent changer. tu peux commencer a vouloir utiliser les fonctions avancées d'excel sans avoir a racheter un autre logiciel.


    Oui mais peu probable en cas réel. Pour la plupart des gens l'informatique reste rébarbative et une perte de temps, ils ne cherchent pas à en faire plus ... Et celui qui pense évoluer prendra Excel directement. Et ça ne veut pas dire que les concurrents n'évoluent pas à chaque version d'ailleurs ...

    L'utilisateur moyen ne sera jamais un technophile comme nous ;)  Tous ces produits un peu limités mais simples sont tout à fait adapté au commun des mortels. Peut-être que ce qui te vexe et ce qui vexe beaucoup de DSI qui s'accrochent à Microsoft, c'est que les utilisateurs vont avoir de moins en moins besoin d'eux. Et ça, ça fait mal de ne plus être indispensable. Microsoft n'a jamais bossé pour rendre les choses simples aux utilisateurs, mais beaucoup pour donner du travail aux techniciens et admin ;) 

    Tout ce qui arrive pour les concurrencer dans la logique de simplifier l'utilisation des produits est donc bienvenu. Et nous on continuera à jouer avec nos systèmes de "pros" :D 
  • shooby , 10 février 2011 18:43
    même si c'est un peu hors sujet, j'attends surtout avec impatience le portage d'android honeycomb sur PC
  • 1815 , 10 février 2011 19:07
    euh, les tableurs c'est pas vraiment fait pour mme michu, hein. en général les gens bossent avec ça.
  • Melaure , 10 février 2011 19:36
    @shooby ce n'est pas hors sujet et je pense qu'HP va donner des idées à Google. Les années à venir vont être intéressantes.

    @1815, et pourtant c'est sûrement un des logiciel les plus installé sur les ordis des particuliers, pas seulement des pros. Enfin Excel était juste un exemple, mais je parle des logiciels en général.
  • omega2 , 10 février 2011 22:09
    Rorothermidor > Pour les vidéos, c'est pas si grave, de plus en plus de gens se limitent à la consultation sur des sites comme dailymotion. Pas besoin d'un super client torrent pour eux.
  • Rorothermidor , 11 février 2011 08:48
    Melaure, le logiciel le plus massivement installé sur les PC windows à l'achat durant très longtemps est Works, le logiciel polyvalent de MS, depuis peu, ils imposent plus ou moins aux clients le pack office en mettant dans les machines une version d'évaluation 60 jours ce qui suffit à les rendre accrocs. Personnellement je l'ai viré systématiquement pour OOo et dans un avenir proche Libre Office.

    Je sais que les clients torrents se mettent aux OS mobiles ainsi que les servers de stockage en ligne (dropbox par exemple). Mais le système est toujours limité parce que pour télécharger d'une tablette ou d'un smartphone en wifi, il faut s'armer de patiente et ne surtout pas oublier de le laisser branché au secteur.
  • Melaure , 11 février 2011 09:53
    On a quand même une autonomie plus que potable sur les tablettes, en tout cas meilleure que sur les portables, et au bureau comme au domicile on peut utiliser le wifi. C'est d'ailleurs la transition qu'amène ces machines, plus de câbles en dehors de la recharge (et encore HP a sorti un support qui recharge sans câble). C'est ça l'avenir à moyen terme. Le gros PC vit sa dernière décennie, il sera ensuite confidentiel.

    Maintenant il faudra juger les produits quand ils seront dispo, et j'espère que ça viendra vite pour la tablette et les micros sous WebOS. Je trouve tout cela enthousiasmant en tout cas. Il faut dire que WebOS a quand même été conçu par l'équipe de BeOS, un système vraiment excellent mais vite étouffé car il est très difficile d'émerger dans le monde de la micro tellement dominé par Redmond ...
  • Rorothermidor , 11 février 2011 16:14
    Je ne suis pas tout à fait d'accord en ce qui concerne la mort des PC de bureau. Ce sont des machines bien spécifiques et loin de mourir, nombreux sont encore ceux qui ne jurent que par ces machines encombrantes mais idéales dans les domaines du jeu (forte puissance de traitement) ou du travail notamment en PAO/ CAO. Je mets donc un bémol la dessus en précisant que le PC deviendra à terme une machine quasiment exclusivement professionnelle et très peu personnelle. Le grand public est plus séduit par les portables aujourd'hui et maintenant les tablettes et encore pas pour toutes les tablettes. L'ordinateur a encore sa place puisque la plupart de ceux qui ont pris une connexion se sont équipés en conséquence d'une machine, un portable le plus souvent ou une tour. L'intérêt d'un PC web OS serait qu'il soit du type netbook, portable donc peu encombrant et avec une puissance limitée ce qui en ferait une machine extrêmement compétitive au niveau des prix.

    Le grand public devrait se satisfaire, tout au moins pour les non geeks et non gamers, des machines peu puissantes d'un tarif abordable et équipées de systèmes comme webOS ou Chromium puisqu'ils intègrent la majorité de ce dont ils ont besoin tout en gardant ces fonctionnalités en ligne du type cloud computing, ceci est pour l'heure très mal présenté et la communication dans ce domaine n'est pas encore efficace, MS présente ça comme le nouveau messie informatique sans pour autant expliquer ce dont il s'agit, pire, ils y vont de la magie d'un équipement précis avec leur pub pour un modèle et une marque bien ciblés. Peu de gens qu'on croise dans la rue sont capable de nous dire ce qu'est le cloud computing.
  • Melaure , 11 février 2011 17:21
    Tu sais même au boulot les gros PC ne sont plus que les serveurs. 75 à 80% des gens ont des portables chez nous, et nous les développeurs nous avons des PC de taille réduite (des Optiflex 740, 780, etc ...), même si c'est encore loin du Mac Mini (mais pas plus puissant).
  • Rorothermidor , 11 février 2011 18:14
    Tu oublies les bureaux d'étude du bâtiment qui font tourner des logiciels particulièrement gourmands en ressources graphiques et nécessitent des machines puissantes, rien qu'avec ça on totalise une belle quantité de machines. En aérospatiale la conception se fait aussi sur des machines puissantes. L'automobile aussi nécessite des performances graphiques élevées. C'est en ça que je dis que les PC conventionnels ne sont pas prêts de disparaître. Ajoutes à ça le confort d'un PC de bureau pour les secrétaires. En revanche les servers sont souvent équipés de multiples disques durs et sauvegardent sur bande encore souvent, l'arrivée des SSD n'a pas encore permis la sauvegarde sur mémoire flash cela dit il faut pouvoir la garder 10 ans en bâtiment.
  • magellan , 12 février 2011 21:37
    Je crois qu'on se pose sur des marchés, des logiciels et des réflexions qui n'entrent pas dans les mêmes catégories.

    1) Un Pc, c'est quoi après tout?
    C'est autant un outil de travail qui peut nécessiter une grosse puissance de calcul, ou bien une machine avec laquelle on va sur le web, on se marre en regardant des chats se vautrer, et on discute avec Mémé via msn...
    Dans cette seconde optique, un OS dédié orienté "web" est plus que suffisant, et de plus permet un vrai contrôle sécurité/logiciel que n'offre pas de manière simple un OS plus riche. WebOs est donc une solution toute trouvée pour ce genre de clientèle. Reste encore à réussir à déployer la solution, d'autant plus quand on regarde le bide qu'a fait Linux sur les netbooks (la faute à une distribution foireuse certes, mais surtout faute d'avoir convaincu les plus néophytes).

    2) Les logiciels présents sur les PC.
    Commençons honnêtement: Excel est présent sur les PC des gens, c'est avant tout parce qu'ils ont trouvé un frère/cousin/soeur/tante/pote qui a un disque du pack Office... Et là, ce n'est pas tant un tableur aussi riche qu'Excel dont ils ont besoin, mais de savoir utiliser des outils du genre Money, car lui répondrait autrement mieux à leurs besoins.
    Excel, c'est une énorme machine qui contient des fonctionnalités très avancées, et qui se révèlent précieuses dans le monde pro (Macro et Vba notamment). Croire qu'Excel est utilisé par les particuliers pour ce qu'il est, c'est oublier qu'ils le font à défaut de connaître un outil réellement adapté à leurs besoins.

    3) L'avenir des solutions autres que Windows
    Difficile de voir l'avenir, mais tant que les outils bureautiques ne produiront pas des fichiers isofonctionnels sur Word et les pendants gratuits, tant que les jeux seront anecdotiques sur les plateformes ouvertes, le commun des mortels, à savoir les particuliers, refuseront de se voir "prisonniers" d'une solution qui n'offre pas la possibilité de jouer au jeu "prêté" par le copain, de logiciels qu'ils ne verront pas dans leur travail, et surtout qui leur interdira d'acheter le logiciel X en boutique sans crainte.

    Hé oui: les habitudes des gens qui utilisent Windows au boulot sont difficiles à erradiquer...
  • -1 Masquer
    shooby , 13 février 2011 09:28
    Citation :
    Excel est présent sur les PC des gens, c'est avant tout parce qu'ils ont trouvé un frère/cousin/soeur/tante/pote qui a un disque du pack Office

    Proposition incomplète : pour moi cela a été le voisin ;) 
  • Rorothermidor , 13 février 2011 09:34
    D'où l'intérêt d'une bonne communication. Je sais pour avoir essayé jolicloud qu'il est plutôt pas mal pour une utilisation de base, comme tu dis Magellan, regarder des chats de vautrer ou causer avec mémé en ligne. Les outils bureautique en ligne sont assez efficaces pour le commun des mortels et c'est déjà énorme. Tout ça dans un nettop est largement suffisant surtout si on y ajoute un lecteur multimédia et les outils microblogging. Voilà on a fait le tour de l'utilisateur lambda.

    Le joueur lui va vouloir plus parce que les copains ont tous acheté/téléchargé WoW ou Counter Strike, il va vouloir une machine performante pour pouvoir jouer au dernier jeu dont le moteur 3D exige la dernière super puissante carte graphique. En gros il va vouloir windows dans un PC balaise dont en réalité il n'a que faire mais qu'il exigera quand même simplement parce qu'il tient à ressembler aux copains qui dépensent une fortune pour une machine pas forcément utile.

    Au boulot, pas le choix, pour le professionnel le choix est vite fait puisque d'une manière ou d'une autre la plupart des logiciels pro tournent en exclusivité sous windows (essayez d'installer un Autocad ou un Solidworks sous linux...). Aussi le parc informatique professionnel est encore massivement orienté windows. Quelques professionnels se sont tournés vers des solutions linux comme VARICAD qui est plutôt pas mal mais encore peu connu des professionnels. Pour la bureautique Libre Office fait largement l'affaire.

    Personnellement je suis dans l'éducation et je remarque deux choses. La première c'est qu'on est toujours dépendant de windows alors qu'on pourrait largement faire aussi bien sous linux, la seconde c'est qu'on a un parc machine encore particulièrement vieillot (on dispose encore de machines sous windows 95). L'autre soucis c'est que les gros fabriquants de logiciels permettent la gratuité pour les enseignants étudiants, j'ai la possibilité de prendre Office pro 2007 gratuitement, il en va de même avec les logiciels autodesk. Il est donc par conséquent très difficile de s'en affranchir en tant qu'enseignant et de là on est plus ou moins contraint à former sur la plateforme qu'on utilise couramment. Tant qu'on continuera à former les gamins avec windows on ne parviendra pas à s'en affranchir. Quelques uns passent sous linux parce que leurs parents l'ont décidé et ne s'en portent pas plus mal mais pour l'heure pour pas mal de logiciels on est toujours contraint de passer par une installation en dual boot windows/linux.

    Citation :
    ET oui: les habitudes des gens qui utilisent Windows au boulot sont difficiles à erradiquer...
    reste quand même à faire de bons progrès en matière de compatibilité entre les logiciels windows et linux et une bonne campagne de pub pour pousser le grand public à migrer. Ça avait plus ou moins commencé avec l'obligation des commerçant à ne pas imposer un système d'exploitation lors de la vente des machines malheureusement en pratique c'est un échec puisque les clients se tournent systématiquement vers windows.
  • scroller , 15 avril 2011 16:23
    Citation :
    Si je te suis personne ne devrait acheter Filemaker, Access ou équivalent, tout le monde devrait directement se prendre une base Oracle. Allez hop !


    Moi je suis pour... Marre de migrer des "applications" Access qui ne supportent pas la moindre montée en charge. Ceci dit, ça justifie mon taf !