WD associe magnétisme et micro-ondes, pour des disques durs de 40 To

A chaque limite annoncée en matière de stockage magnétique, les constructeurs semblent sortir de leur chapeau une technologie permettant de repousser encore un peu plus cette limite. Après le SMR (Shingled Magnetic Recording), que l’on trouve par exemple dans le disque dur de 14 To de HGST, voici que le Western Digital présente son premier disque dur fonctionnant grâce à la technologie MAMR, ou « Microwave-Assisted Magnetic Recording ».

Optimiser l’enregistrement magnétique avec des micro-ondes

En pratique, le MAMR repose donc sur la génération de micro-ondes, associée à une écriture magnétique « classique », afin d’augmenter la densité d’écritures des données sur un support magnétique. Western Digital explique que la technologie MAMR reprend tous les avantages du HAMR (Heat-Assisted Magnetic Recording, une technologie concurrente encore en développement et continuellement repoussée), sans les inconvénients.

L’objectif est bien entendu toujours le même : augmenter la densité de stockage des disques durs. Avec son MAMR, Western Digital estime pouvoir atteindre une densité de 4 Tb par pouce carré d’ici 2025, ce qui lui permettrait de fabriquer des HDD de 40 To. Les premiers modèles de disques durs équipés de cette technologie pourraient toutefois être commercialisés dès 2019, avec forcement une capacité moindre.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire