Wi-Fi 802.11ac (Gigabit) : 5 routeurs au banc d'essai

IxChariot, 21 mètres, 2,4 GHz

Les tests à longue distance sur la bande 2,4 GHz sont rapidement menés au motif que les résultats constituent pour l’essentiel une répétition ce que ce l’on a pu observer jusqu’ici.

Une fois encore, AirLive et Asus montrent leur qualité en TCP au travers des débits minimum. Il faut souligner le faible delta entre débits minimum et maximum chez AirLive, ce qui est bon à prendre. Asus sort largement vainqueur ici, suivi de loin par Linksys.

Le test en UDP nous fait tirer les mêmes conclusions : le routeur d’Asus est le seul en lequel nous aurions confiance pour un flux vidéo HD en streaming, même si celui de Buffalo pourrait convenir à la rigueur.

Les caractéristiques des débits entre deux protocoles peuvent énormément différer : 1000 relevés en UDP s’opposent à 100 en TCP, ce qui permet de bien prendre la mesure de la bande passante « normale » en UDP. A l’opposé, le TCP semble bien plus sinueux et variable.

IxChariot propose une fonctionnalité particulièrement intéressante : le nombre de bytes perdus au cours d’une communication UDP est systématiquement rapporté. Ce n’est pas un point qui transparait en général des débits, or il peut être inutile d’atteindre 200 Mb/s si la moitié des données se perdent en route. Pour cette raison, nous avons pris quelques tests à longue distance pour voir dans quelles situations le phénomène se produit.

Belkin affiche un taux de perte de 100 % parce que le routeur est incapable de se connecter à cette distance. Bien que ce ne soit pas vraiment le cas vu qu’il n’y a aucune transmission, il nous a semblé important de faire apparaitre le pire des cas de figure.

La différence entre 5 et 2,4 GHz est très intéressante : on peut voir que malgré le beamforming, l’AirLive souffre de l’absence de compatibilité 802.11ac. De leur côté, Buffalo et Linksys n’affichent pas la moindre perte en 802.11ac, ce qui est phénoménal.

Notons que la situation s’inverse sur la bande 2,4 GHz : Buffalo et Netgear perdent la moitié des paquets, suivis par Linksys qui affiche un taux d’environ 40 % de déchet. Seul Asus rend une copie quasi parfaite, très proche de ce que l’on avait constaté sur la bande 5 GHz : il s’agit d’un point très important dès lors que l’on compte utiliser un routeur sur les deux bandes.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Merci pour cet excellent test.
    Cependant, en préambule vous avez indiqué la vitesse du Gigabit ethernet en Mo/s alors que dans les tableaux de tests toutes le vitesses sont données en Mb/s.
    Pour bien relativiser les choses 100 Mo/s = 838 Mb/s .
    0
  • Juste pour corriger une erreur en Europe, on peut utiliser 4 canaux disjoints en 2,4GHz.
    0
  • Il n'es pas 5G, mais le meilleur es sans doute le linkys (Cisco) WRVS4400n
    -1
  • quid des dongle en AC, parceque le routeur c est bien mais quid de l autre cote?
    0
  • Le gros problème avec le sans fil, et sa depuis le début, c'est la qualité du matériel.
    J'ai du passer un bon 10-15 routeur qui ont duré entre 1 an et 1.5 an pas plus avant d'avoir des problème de défectuosité. Que ce soit un routeur @ 50 $ ou à 400 $, c'est toute la même chose. J'ai esseiller avec, dlink, linksys, asus et compagnie. Tous la même choses.
    0
  • @canard0
    Il n'y a pas la carte "cliente" indiquée et ça me semble aussi important...
    Le laptop utilisé avait en natif le 802.11ac ? j'en doute...
    0
  • Il est clairement indiqué dans le protocole de tests que le client est relié à un pont Cisco Linksys WUMC710 (via Ethernet gigabit) pour les tests en AC à 5 GHz...
    0