Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Configuration du test

Wi-Fi 802.11ac (Gigabit) : 5 routeurs au banc d'essai
Par

Il nous faut préciser d’emblée les contraintes liées aux tests sur des connexions sans fil : l’environnement influe énormément sur les tests de débits en zone résidentielle. Ceci étant dit, à moins d’avoir accès à une pièce hermétique aux ondes radio de niveau industriel ou encore l’isolation propre à l’orbite lunaire, on est obligé de s’appuyer sur un environnement où le trafic et les interférences des ondes radio sont limitées. Ceci dit, il s’agit là d’un choix : on pourrait tout à fait prendre un environnement particulièrement encombré pour réaliser les tests, dans la mesure où ce dernier peut illustrer les conditions d’utilisation réelles et accentue donc les difficultés pour les routeurs. De notre point de vue, les tests en environnement réel sont bons à prendre, tandis que les conditions de tests qui fluctuent aléatoirement sont à fuir. Il nous semble donc qu’il vaut mieux chercher des tendances de fond au travers de différents tests et types de données pour aboutir à des conclusions assez fiables.

Tous les tests ont été réalisés dans une maison de 246 m2 répartis sur deux étages. L’ensemble des tests sur la bande 2,4 GHz ont été effectués sur le canal n°1 40 MHz avec réglages automatiques, sachant que ce dernier affichait le plus faible nombre de points d’accès concurrents par rapport aux canaux n°6 et n°11. Dans la même logique, nous avons utilisé le canal 161 pour les tests sur la bande 5 GHz. Sur ce point comme sur les autres variables propres aux tests Wi-Fi, il y a matière à débat. Nous avons finalement choisi de rester sur les mêmes canaux pour l’ensemble des tests afin de mettre les routeurs sur un pied d’égalité. Il aurait toutefois été possible d’opter pour un canal plus pratiqué, à savoir le n°11 sur la bande 2,4 GHz sachant que des fréquences plus élevées tendent à déboucher sur des débits en hausse malgré les risques de ralentissement dus au trafic environnant. De même, nous aurions pu laisser les routeurs choisir eux-mêmes les canaux pour voir leur capacité à s’adapter aux conditions fluctuantes. Tout ceci pour dire qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise approche ici : on pourrait même reconduire ces tests avec d’autres variables dans le cadre d’un prochain article.

Deux machines ont été utilisées pour les tests : un PC fixe « serveur » et un notebook « client ». Le serveur est resté en permanence au deuxième étage de la maison, dans le coin bureau. En revanche, le client a été successivement positionné à deux endroits différents : à trois mètres dans l’alignement immédiat du serveur, puis à environ 21 mètres dans le coin opposé à l’étage inférieur. Dans tous les cas de figure, le serveur était connecté au routeur en Ethernet gigabit. Le client était quant à lui relié à un routeur Netgear R6300 en mode bridge pour les tests 2,4 GHz puis à un pont Cisco Linksys WUMC710 (via Ethernet gigabit) pour les tests 5 GHz. L’orientation des routeurs/pont est restée constante du début à la fin.

Trois benchmarks ont été conduits. Nous avons commencé par créer un dossier de 2 Go contenant des centaines de MP3, fichiers exécutables et documents de suite bureautique : ce dernier a été utilisé pour mesurer les débits dans les deux directions. Ensuite, nous avons utilisé le module test réseau dans la suite PassMark PerformanceTest 7 (le passage à la version 8 se fera sous peu). Pour corroborer les mesures réalisées avec PerformanceTest 7 et voir plus en détail les caractéristiques du trafic engendré, nous avons terminé avec Ixia IxChariot. Concrètement, deux scripts intégrés au logiciel ont été utilisés : nous avons transféré 100 enregistrements avec le script débit TCP haute performance et 1000 enregistrements avec le script débit UDP.

Voici dans le détail les deux machines utilisées pour cet article :

Serveur
Processeur
AMD FX-8150 (Zambezi) @ 3,6 GHz (18x200 MHz), Socket AM3+, 8 Mo de cache L3 partagés, Turbo Core et économies d'énergies activés.
Carte mère
Asus Crosshair V Formula (Socket AM3+), chipset AMD 990FX/SB950, BIOS 1703
DRAM
G.Skill 16 Go (4 x 4 Go) DDR3-1600, F3-12800CL9Q2-32GBZL @ DDR3-1600 pour 1,5 Volt
Stockage
Patriot Wildfire 256 Go SSD
Carte graphique
AMD Radeon HD 7970 3 Go GDDR5
Alimentation
PC Power & Cooling Turbo-Cool 850 Watts
OS
Microsoft Windows 7 Professionnel 64 bits
Client
ModèleAsus N56VM
Processeur
Intel Core i7-3720QM (Ivy Bridge) @ 2,6 GHz (26x100 MHz), 6 Mo de cache L3 partagés, Hyper-Threading, Turbo Boost et économies d'énergie activés.
DRAM
Hyundai 8 Go (2 x 4 Go) PC3-12800, HMT351S6CFR8C-PB, 1,5 Volt
Stockage
Seagate ST9750420AS 750 Go, 7200 tr/min
GPU
NVIDIA GeForce GT 630M
Transformateur
Asus ADP-120ZB
OS
Microsoft Windows 7 Professionnel 64 bits
Afficher les 7 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Samsara69 , 23 janvier 2013 10:43
    Merci pour cet excellent test.
    Cependant, en préambule vous avez indiqué la vitesse du Gigabit ethernet en Mo/s alors que dans les tableaux de tests toutes le vitesses sont données en Mb/s.
    Pour bien relativiser les choses 100 Mo/s = 838 Mb/s .
  • Thios31 , 23 janvier 2013 12:26
    Juste pour corriger une erreur en Europe, on peut utiliser 4 canaux disjoints en 2,4GHz.
  • -1 Masquer
    freeman27 , 23 janvier 2013 14:35
    Il n'es pas 5G, mais le meilleur es sans doute le linkys (Cisco) WRVS4400n
  • canard0 , 23 janvier 2013 17:10
    quid des dongle en AC, parceque le routeur c est bien mais quid de l autre cote?
  • dextermat , 23 janvier 2013 18:10
    Le gros problème avec le sans fil, et sa depuis le début, c'est la qualité du matériel.
    J'ai du passer un bon 10-15 routeur qui ont duré entre 1 an et 1.5 an pas plus avant d'avoir des problème de défectuosité. Que ce soit un routeur @ 50 $ ou à 400 $, c'est toute la même chose. J'ai esseiller avec, dlink, linksys, asus et compagnie. Tous la même choses.
  • Samuel - , 29 janvier 2013 08:56
    @canard0
    Il n'y a pas la carte "cliente" indiquée et ça me semble aussi important...
    Le laptop utilisé avait en natif le 802.11ac ? j'en doute...
  • chris_san , 31 janvier 2013 00:20
    Il est clairement indiqué dans le protocole de tests que le client est relié à un pont Cisco Linksys WUMC710 (via Ethernet gigabit) pour les tests en AC à 5 GHz...