Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

AirLive N450R et Asus RT-AC66U

Wi-Fi 802.11ac (Gigabit) : 5 routeurs au banc d'essai
Par

AirLive est en quelque sorte l’intrus du comparatif : le N450R est un routeur double bande qui ne gère pas le 802.11ac. Cependant, il gère le beamforming pour le 802.11n double bande. La marque annonce des débits maximum théoriques de 450 Mb/s en 5 GHz et 300 Mb/s en 2,4 GHz : sur le papier, ceci ressemble au meilleur débit que l’on puisse obtenir sur la bande 5 GHz sans compatibilité 802.11ac. Ce routeur est donc un très bon exemple de produit haut de gamme sur la précédente génération, particulièrement intéressant à opposer aux routeurs 802.11ac. De plus, il est affiché à un prix accessible (~115 euros).

Si les interfaces utilisateur des marques les plus connues sont assez riches, les menus d’AirLive sont assez minimalistes, au point de faire penser à ceux que l’on avait il y a cinq ou six ans de cela sur les routeurs de l’époque. Ils ne sont pas mauvais pour autant : toutes les fonctions essentielles sont là. Comme c’est le cas pour les autres routeurs de cet article, le N450R propose quatre ports Ethernet gigabit ainsi qu’un bouton pour la configuration chiffrée (WPS) d’une connexion avec les clients compatibles. On trouve également deux ports USB ainsi qu’un adaptateur pour réseau 3G.

Asus RT-AC66U

Comme AirLive, Asus a implémenté 3 antennes extérieures sur son routeur, mais en faisant tout ou presque pour exploiter leur plein potentiel : le RT-AC66U (~200 euros) applique une configuration 3x3:3 sur les deux bandes radio, annonçant au passage un débit maximum théorique de 450 Mb/s en 2,4 GHz et 1300 Mb/s en pour le 802.11ac 5 GHz. Bien qu’Asus ne précise pas l’utilisation spécifique du beamforming, le constructeur met en avant la technologie exclusive « AiRadar » capable de « d'émettre intelligemment le signal» vers les clients connectés et d’amplifier leurs signaux. Ceci ressemble beaucoup au beamforming à nos yeux, mais il pourrait s’agir d’autre chose. Dans tous les cas, il est possible de remplacer les antennes d’origine pour les remplacer par un modèle à plus gros gain.

Notre article se focalise sur les composants et les performances, raison pour laquelle nous passons rapidement sur la facilité d’utilisation et les fonctionnalités non liées aux performances. Cependant, il faut souligner à quel point le RT-AC66U est un modèle de convivialité, à commencer par le processus d’installation basé sur navigateur internet. On dispose en outre d’informations détaillées sur les données et les statistiques du réseau, ainsi qu’un menu système qui est probablement plus attractif et le plus intuitif que l’on ait vu jusqu’ici pour un routeur.

Il ne faudrait surtout pas oublier AiCloud, une sorte de Pogoplug intégré au routeur. Comme AirLive, Asus a implémenté deux ports USB 2.0 sur son produit, mais AiCloud fait la différence en termes d’utilisation : grâce au service AiCloud, n’importe quel périphérique de stockage (PC, NAS, USB etc.) connecté au routeur peut envoyer des fichiers en streaming vers un smartphone Android/iOS ou encore un PC (via navigateur internet). Comparé à la même fonctionnalité avec les méthodes DDNS à l’ancienne, AiCloud ne demande pas le moindre effort pour arriver au même résultat.

Donnez votre avis