Project Olympus : Windows Server officiellement porté sur un serveur ARM

Le Centriq 2400 de QualcommLe Centriq 2400 de QualcommMicrosoft a porté Windows Server sur le processeur ARM Centriq 2400 de Qualcomm, et un responsable de la firme de Redmond a expliqué à Bloomberg que la prochaine étape était le « déploiement » de systèmes. Les caractéristiques techniques de Project Olympus, le nom de code du serveur, n’ont pas encore été arrêtées, mais Microsoft semble déterminé à proposer des configurations vouées à l’apprentissage automatique et au cloud.

À lire aussi :
- Windows 10 : l’émulation de programmes x86 sur processeur ARM prévue pour RedStone 3
- Configuration minimum pour Windows 10 ARM : un Snapdragon 835 ou rien !
- Windows 10 : déjà des applications natives ARM64 avec Visual Studio 2015
- Vidéo : les Snapdragon annoncés 100 % compatibles Windows 10 via émulation

Le futur de Microsoft

La mesure est perçue comme la première attaque réelle à l’hégémonie des Xeon sur ce marché. Le Centriq 2400 intègre 48 coeurs ARMv8 Falkor, et il offre l'un des contrôleurs mémoire les plus avancés sur ce type de plateforme. Cette initiative pourrait expliquer pourquoi Intel prévoit de graver des SoC ARM en 10 nm et AMD sort déjà des Opteron ARM, comme l’A1100. La transition sera lente, mais pour la première fois, Microsoft annonce officiellement que ce type de solution fait partie de sa roadmap.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • TNZ
    J'veux bien qu'ils s'amusent à porter Windows Server sur ARM, sauf que les grands comptes passent en mode décroissance :
    * Exit les windows server des datacenters (ça coûte trop cher en bonhomme),
    * Exit les produits Oracle (ça coûte trop cher en licence),
    * Exit les logiciels sous z/OS (le mainframe made in IBM ... trop cher et les bonhommes qui vont avec aussi)

    Avec des ARMs les consommations des datacenters devraient descendre ou bien ceux-ci vont augmenter leur capacités de calcul (à consommation égale). Il faut garder en mémoire que la puissance électrique est limitée en raison des contraintes du réseau d'alimentation (par exemple, il n'est plus possible depuis plusieurs années de monter un datadenter en région parisienne).
    0