Accueil » Actualité » 147 456 Zii pour un supercalculateur

147 456 Zii pour un supercalculateur

Image 1 : 147 456 Zii pour un supercalculateurFinalement, on sait ce qu’est le Zii de Creative, et ça n’a aucun rapport avec une certaine console blanche. Le Zii est un SoC (System on a Chip) mais ressemble aussi un peu au Cell d’IBM. En simplifiant, c’est une puce composée de deux processeurs ARM (série 926-EJS, utilisée entre autres dans des téléphones), du chipset (contrôleur mémoire, interface externe) mais surtout de 24 PE (Processor Elements). Cette puce serait le résultat des travaux de 3D Labs, une société rachetée en 2002.

147 456 Zii pour un petaflops

Les PE sont des unités programmables destinées à effectuer des calculs simples rapidement, particulièrement des taches parallélisables comme de la vidéo HD ou des calculs de comparaison (traitement audio, au hasard). La parenté avec les SPE du Cell et les SP des cartes graphiques récentes est assez évidente. Point intéressant, les PE non utilisés peuvent être désactivés à la volée et le Zii serait capable de se « reprogrammer » seul (le code automodifiable est une des possibilités de l’architecture ARM, ne l’oublions pas). Actuellement, la seule puce annoncée est le SoC ZMS-05, qui offre une puissance brute de 10 gigaflops environ, mais plusieurs puces peuvent êtres placées en parallèle : selon la société, une surface d’une feuille A4 permet d’atteindre le téraflops et le petaflops est possible avec 147 456 Zii (dans des boîtiers lame en rack).

Vous saurez tout sur le Zii ♫

Côté technique, on peut remarquer que la puce encode et décode le H.264 en 720p, est compatible USB 2.0 (OTG), dispose de trois connecteurs SD(IO) et peut même gérer de l’IDE. La puce est compatible OpenGL ES, mais les performances restent modestes : un fillrate de 42 mégapixels peut faire sourire en 2009 (même si la puce est destinée aux téléphones). Du côté des ARM, ils sont équipés de 32+16 ko de cache et sont compatibles Jazelle (en simplifiant, ils exécutent une partie du bytecode Java directement) et la fréquence peut atteindre 666 MHz. Les PE sont divisés en trois blocs de 8 unités, chacun de ces blocs pouvant travailler sur des programmes différents (ou le même). La puce en elle-même supporte la SDR, la DDR ou la DDR2, avec une fréquence maximale de 266 MHz. Creative ne parle pas de la consommation, annoncée comme faible, sans plus de précisions.

Actuellement, Creative propose un kit de développement pour Linux et il semble que le Zii soit destiné à des dizaines d’usages différents. Espérons pour Creative que la sauce prendra.