15 ans de cartes graphiques NVIDIA en images

Image 1 : 15 ans de cartes graphiques NVIDIA en images

NV25 : GeForce 3 en mieux, la GeForce 4 Ti

La relève de la GeForce 3, sortie en février 2002, s’appelle GeForce 4 Ti. Assez proche dans son architecture du NV20 (GeForce 3), le NV25 est nettement plus rapide car il est gravé en 150 nm. NVIDIA a permis à la GeForce 4 Ti d’offrir trois fois (environ) la puissance en Vertex Shader des GeForce 3 en augmentant la fréquence et en doublant les unités de calcul. De plus, NVIDIA a amélioré le LMA, la technologie qui permet de limiter la bande passante mémoire utilisée en ne calculant pas les données qui ne sont pas affichées. NVIDIA a vendu trois versions de la carte : la Ti 4200, la Ti 4400 et la Ti 4600. La différence entre les cartes vient des fréquences : 250 MHz pour le GPU et 250 MHz pour la mémoire (Ti 4200), 275/275 sur la Ti 4400 et 300/325 sur la Ti 4600, dans le haut de gamme.

NVIDIA NV25 (GeForce 4 Ti 4600)
Date de sortie Février 2002
Interface des cartes PCI/AGP 4x
Fillrate 2 400 Mtexels/s
Fillrate 1 200 Mpixels/s
Pipelines de rendu 4
Unité de texturing 8
Unité de Vertex Shader 2
Version Pixel Shader 1.3
Fréquence puce 300 MHz
Finesse de gravure 0,15 µ
Nombre de transistors 63 millions
Version DirectX 8
Type de mémoire DDR
Mémoire maximale 128 Mo
Fréquence mémoire 325 MHz (x2)
Bus mémoire 128 bits
Bande passante maximale 10,4 Go/s
Sortie vidéo 2x VGA
RAMDAC 350 MHz
Gestion vidéo MPEG2 semi-hardware

Fin 2002, le NV28 est arrivé. Cette puce, proche du NV25, apporte simplement le support de l’AGP 8x aux cartes GeForce 4 Ti. La GeForce Ti 4800 (300/325) était d’ailleurs identique à la GeForce 4 Ti 4600 en dehors de cette compatibilité. Notons enfin que la GeForce Ti 4200 128 Mo disposait d’une bande passante inférieure à la version 64 Mo : la mémoire ne fonctionnait qu’à 222 MHz contre 250 MHz en version 64 Mo.