Accueil » Actualité » 15 mégabits/s via le satellite

15 mégabits/s via le satellite

Image 1 : 15 mégabits/s via le satellite

Pour les abandonnés de l’ADSL et du câble, il y a une solution qui continue à évoluer : le satellite. Et le fournisseur américain HughesNet propose une nouvelle offre, la « Gen4 ». Avec cette nouvelle offre, les débits augmentent : 15 mégabits/s en réception et 2 mégabits/s en émission, soit des valeurs proches d’une bonne connexion ADSL.

Des limites, comme souvent

Si les débits sont intéressants, le prix ne l’est pas : 50$ de base (10/1), 80 $ pour l’offre «Pro » (10/2) et 100 $ pour l’offre « Max » (15/2). Ensuite, il y a évidemment la latence (le ping), qui est élevée. Cette limitation ne sera jamais supprimée : elle dépend de la distance entre les satellites et le sol et restera donc élevée. Dans l’absolu, la latence minimale est de 240 ms environ, sans compter la latence entre le FAI et le serveur.

Contrairement à certains FAI européens, HughesNet impose toujours des limites en volume. La gestion est assez compliquée : les abonnés ont droit à 10, 15 ou 20 Go de données transférées par mois, avec 10, 15 ou 20 Go en plus à utiliser pendant les « heures creuses » (2 heures à 8 heures du matin). Dans certaines offres, il y a aussi une limite journalière au-delà de laquelle la vitesse est limitée mais reportable au jour suivant (et donc cumulable).

Au final, l’offre n’est intéressante que pour les personnes qui ne peuvent pas accéder à Internet avec des moyens plus classiques (et sans limitations), même si les débits sont élevés.