Accueil » Actualité » 16 ans après la version 1.1, le standard HTTP passe la seconde

16 ans après la version 1.1, le standard HTTP passe la seconde

Image 1 : 16 ans après la version 1.1, le standard HTTP passe la secondeDécrit dès janvier 1997 (dans la RFC 2068), puis mis à jour en juin 1999, le protocole de communication HTTP (« HyperText Transfer Protocol ») que l’on utilise partout (ou presque) sur Internet n’est plus tout jeune. Longtemps, l’IETF (« Internet Engineering Task Force », l’organisme en charge d’élaborer et d’améliorer ce standard) a choisi de ne pas publier de nouvelle version de HTTP, se contenant de clarifier les spécifications de la version 1.1. C’est ainsi qu’en juin 2014, huit RFC « HTTP 1.1 bis » ont été publiés par le groupe de travail en remplacement de la RFC 2616.

De son côté, Google travaille depuis 2009 sur SPDY, un protocole réseau s’appuyant sur HTTP pour en améliorer le fonctionnement, par exemple en multiplexant le transfert de plusieurs fichiers via une seule connexion HTTP et en mettant en place un ordre de priorité. L’objectif de SPDY est de réduire le temps de téléchargement d’une page web. Devant l’adoption de SPDY par un nombre grandissant d’acteurs du Web, l’IETF a décidé d’utiliser SPDY comme base à HTTP 2.0.

Le premier brouillon (« draft ») de ce protocole est publié en 2012. Mark Nottingham, président du groupe de travail « HTTPbis » au sein de l’IETF, vient d’annoncer sur son blog que le standard HTTP 2.0 était finalisé et que la publication d’une RFC était imminente. Le passage de HTTP/1.1 à HTTP/2.0 ne devrait toutefois pas révolutionner la vie de M. Tout-Le-Monde, mais devrait en revanche simplifier celle des développeurs qui devaient jusqu’à présent rivaliser d’ingéniosité pour accélérer le chargement des pages web. Sachez enfin que la majorité des navigateurs actuels (Firefox, Chrome, Opera, Safari ou encore Internet Explorer) supportent le protocole SPDY et ne devraient donc pas avoir de mal à prendre en charge le standard HTTP 2.0…