Accueil » Actualité » 2 super Cortex-A9 par GlobalFoundries

2 super Cortex-A9 par GlobalFoundries

Image 1 : 2 super Cortex-A9 par GlobalFoundries

ARM et GlobalFoundries ont montré la première puce ARM Cortex-A9 dual core tournant à 2,5 GHz. Ils ont aussi annoncé que la gravure en 20 nm était taped out, ce qui signifie dans ce cas que les clients du fondeur peuvent commencer à soumettre leur design et que la production en masse qui devrait commencer d’ici six mois à un an.

Cortex A9 dual core en 28 nm à 2,5 GHz

La puce en 2,5 GHz utilise une finesse de gravure en 28 nm. Elle a été fabriquée par la Fab 1 de Dresde en Allemagne et utilise une méthode de fabrication haute performance. Cela signifie généralement que la grille a une longueur plus petite que les autres transistors utilisant la même finesse. Cela se traduit par une vitesse de fonctionnement plus rapide, mais accroît grandement la complexité de la puce et les courants de fuite. GlobalFoundries semble néanmoins bien maitriser son processus de fabrication puisqu’il affirme que le transistor demande 0,85 V, ce qui est une valeur intéressante.

Les puces ARM en 28 nm sont attendues dans les terminaux grand public en 2012 (cf. « TSMC produirait les processeurs Apple A6 »), mais personne n’anticipe des fréquences aussi élevées avant 2013, voire 2014 et les Cortex A15 (cf. « Le Cortex A15 confirmé en 2012 : 4 cores, 2,5 GHz »).

Image 2 : 2 super Cortex-A9 par GlobalFoundriesLe 20 nm est taped out

Selon le communiqué, la nouvelle finesse de gravure en 20 nm apporte un gain de performance de 35 % pour une consommation presque divisée par deux, par rapport au 28 nm. GlobalFoundries n’est pas le premier à montrer des puces ARM en 20 nm (cf. « Samsung veut graver des puces ARM en 20 nm »), mais il est le premier à avoir officiellement atteint le stade de tape out.

C’est donc une bonne nouvelle et une annonce importante pour le fondeur qui a connu une année difficile. En montrant ces puces, GlobalFoundries espère convaincre les grands noms du monde des processeurs ARM de se détourner des usines les plus connues comme celles de TSMC ou Samsung, au profit de ses fonderies.

  • AMD aurait de gros problèmes avec GlobalFoundries