Le PhysX d’AGEIA en test

Actuellement, sur les configurations destinées aux joueurs les plus exigeants, on peut voir l’arrivée d’une puce d’un genre nouveau : le processeur physique (ou Physical Processing Unit, PPU) le PhysX d’AGEIA, un composant d’un genre nouveau dédié à calculer les effets physiques intervenant dans les jeux. Mais tous les jeux ne peuvent bénéficier de cette accélération physique, les développeurs devant optimiser spécialement leur jeu en vue de l’utilisation de cette puce. Alors cette carte est-elle un vrai mieux pour la beauté graphique des jeux ou bien est-elle seulement un gadget ? Les testeurs du site X-bit Labs ont tenté de répondre à cette question en utilisant le PhysX d’AGEIA sur les jeux supportant cette carte.

Le bilan est mitigé, si on peut effectivement constater une amélioration au niveau des effets dans les jeux et du nombre d’image par seconde, on peut en revanche s’interroger sur l’avenir du PhysX d’AGEIA qui rappelons-le n’est pas le seul sur le marché face à Havok ou même Microsoft. Pérénnité de la carte actuelle remise aussi en cause par son interfaçage. On peut s’attendre à ce que rapidement la bande passante du port PCI ne soit plus suffisante pour gérer la physique d’un corps très complexe, et qu’il faille passer à une autre interface comme le PCI-Express x1, plus rapide, pour atteindre de meilleurs niveaux. Pour toutes ces raisons, l’achat d’une telle carte à

ne se justifie peut-être pas encore complètement, et il vaut mieux attendre pour savoir comment les choses évolueront pour le monde de la physique dans les jeux.