32 cœurs, 2010 et Intel

Intel prévoit que d’ici la fin de cette décennie, les processeurs ne tourneront qu’aux deux tiers de la fréquence que nous connaissons aujourd'hui, mais ils disposeront de 32 cœurs pour des performances multipliées par 15 par rapport aux Xeon les plus rapides du moment et afficheront la gestion de 128 threads. Gulftown serait le premier de ces processeurs. Il serait gravé en 32 nm, ferait partie du projet répondant au nom de code Keifer, et serait architecturé sur 8 unités disposant chacune de quatre core arborant 3 Mo de LLC (Last Level Cache) et 512 Ko de cache L2. Les LLC seraient interconnectés par une architecture en anneau pour un cache LLC total de 24 Mo.

Il est intéressant de noter qu’Intel ne semble pas vouloir se mesurer aux Opteron d’AMD, mais aux processeurs Niagara de Sun dont certains modèles disposent déjà de 8 cœurs et 3 Mo de cache L2 et qui maîtrise bien le sujet des processeurs multicore.