GiFi, 10 fois plus rapide que Wi-Fi !

Stan Skafidis, l'un des inventeurs du GiFi (Photo Neil Newitt)25 mm², 5 Gigabit par seconde, 2 W, et moins de dix dollars. Voilà en quelques chiffres décrite la dernière prouesse de chercheurs de l’université de Melbourne. Leur puce, joliment baptisée “GiFi”, promet ainsi pour une somme dérisoire des débits dix fois supérieurs à ce dont sera capable le WiFi 802.11 n.

Très haute fréquence

Il s’agit d’un transmetteur sur une puce, comprenant émetteur, récepteur, amplificateur et antenne. Un joli coup assurément, dont le secret réside dans l’utilisation d’une bande de fréquences bien plus élevées. Alors que le Wi-Fi utilise des ondes aux alentours des 2,4 GHz (5 GHz pour le 802.11 n), le “GiFi” réside dans le 60 GHz. Outre l’augmentation de la bande passante que cette bande du spectre permet, elle a aussi pour avantage d’être beaucoup moins encombrée que celle des 2,4 GHz déjà saturée par les fours à microondes, les téléphones DECT et mobiles, le Bluetooth, etc. Mais elle a aussi un gros inconvénient : la portée diminue énormément avec la fréquence, et le GiFi ne porterait qu’à 10 mètres !

Technologies concurrentes

Selon l’un de ses inventeurs, le professeur Stan Skafidis, la puce GiFi nécessite encore une année de mise au point. D’ici là on devrait découvrir d’autres technologies similaires, comme le Wireless HD, qui autorise le même genre de débits en recourant aux mêmes bandes de fréquence.