Intel Atom : le processeur économe

1 : Introduction 2 : Intel et la diminution de la consommation 3 : Atom Z500 et SCH (Poulsbo) 4 : Atom N200 et i945 5 : Atom : in-order et HyperThreading 6 : Atom : caches et FSB 7 : La gestion de la consommation : tests et théorie 8 : Atom contre Pentium E et Sempron 9 : Atom contre C7 et Celeron-M 10 : Overclocking et 3D

Conclusion

En conclusion, que penser de la plateforme Atom ? Notre impression est mitigée : le processeur en lui-même est réussi, il est bon marché, consomme très peu et offre des performances faibles mais suffisantes pour sa cible (les PC à bas prix destinés à un usage Internet). De plus, l’HyperThreading est utile et la machine est réactive. Le point qui nous chagrine, par contre, vient des chipsets associés : Intel ne propose que deux choix, et ils sont critiquables. Le SCH Poulsbo semble efficace et autonome, mais n’est pas viable dans un PC classique, du fait de son orientation MID (pas de SATA, par exemple) alors que les i945GC et i945GSE sont utilisables dans les PC mais nous font retourner des années en arrière : fonctions pauvres, performances en 3D calamiteuses (alors que de plus en plus d’applications classiques utilisent ces fonctions) et consommation très nettement plus élevées que celle du processeur.

On sent qu’Atom n’est qu’un coup d’essai, qui est réussi sur certains points et raté sur d’autres. Est-ce que la sauce va prendre chez les constructeurs et dans le grand public ? Oui, sûrement et pour deux raisons : le prix et le marketing. La plateforme permet de proposer des machines à très bas prix et Atom a pour le moment une bonne image de marque. Pour le public, le raisonnement peut être le suivant :

« Un Eee PC 900 à 400 € (bien) avec un Celeron (pas bien) 900 MHz (pas bien) »

ou

« Un Eee PC 901 à 400 € (bien) avec un Atom (bien) 1,6 GHz (bien) »

La version Atom peut donc paraître plus intéressante pour le public, même si en pratique le gain risque d’être assez faible.

Plateforme Intel Atom
Une plateforme paradoxale : le processeur est réussi (même si les performances restent faibles dans l’absolu) alors que les chipsets associés ne valent absolument pas le coup. Globalement, le gain par rapport aux anciennes plateforme reste faible et nous espérons qu’Intel proposera des chipsets plus adaptés dans le futur.
  • Les plus
  • Les moins
    • Le prix du processeur : 29 $ pour un Atom 230
    • La consommation du processeur
    • L’HyperThreading, intéressant sur ce processeur
    • Les performances faibles
    • Le chipset consomme trop
    • Les performances en 3D
    • Une plateforme bâtarde

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Intel et la diminution de la consommation
  3. Atom Z500 et SCH (Poulsbo)
  4. Atom N200 et i945
  5. Atom : in-order et HyperThreading
  6. Atom : caches et FSB
  7. La gestion de la consommation : tests et théorie
  8. Atom contre Pentium E et Sempron
  9. Atom contre C7 et Celeron-M
  10. Overclocking et 3D
  11. Conclusion