Les jeux VS la réalité, deuxième partie : le cinéma est-il un bon exemple ?

1 : Introduction 2 : Et l’eau fut 3 : Encore plus d’eau 4 : Reflets sur l’eau 5 : Des cartes photo-réalistes ? 6 : Monstres 7 : Explosions 8 : Les cieux et l’enfer 9 : Neige et pluie 10 : Effets physiques 12 : Effets spéciaux cinématographiques 13 : L’apport du Shader 14 : Les éléments 15 : Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Brouillard, fumée

La représentation du brouillard et de la fumée a été l’un des plus grands défis : auparavant, le brouillard était un simple rideau destiné à limiter la visibilité maximale pour diminuer le nombre d’objets à calculer par la carte graphique et ainsi permettre un gain de performances. Brouillard et fumée sont maintenant utilisés à bon escient pour simuler le froid, la brume et rendre les explosions plus réalistes, comme c’est le cas avec World in conflict qui constitue une référence dans le domaine : les nuages de poussière en mouvement sont incroyables et paraissant vraiment menaçants lorsque la caméra est bien placée.

Brouillard, volutes de fumée et nuages de poussière sont réalistes

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Et l’eau fut
  3. Encore plus d’eau
  4. Reflets sur l’eau
  5. Des cartes photo-réalistes ?
  6. Monstres
  7. Explosions
  8. Les cieux et l’enfer
  9. Neige et pluie
  10. Effets physiques
  11. Brouillard, fumée
  12. Effets spéciaux cinématographiques
  13. L’apport du Shader
  14. Les éléments
  15. Quelles sont les perspectives d’évolution ?