Les jeux VS la réalité, deuxième partie : le cinéma est-il un bon exemple ?

1 : Introduction 2 : Et l’eau fut 3 : Encore plus d’eau 4 : Reflets sur l’eau 5 : Des cartes photo-réalistes ? 6 : Monstres 7 : Explosions 8 : Les cieux et l’enfer 9 : Neige et pluie 10 : Effets physiques 11 : Brouillard, fumée 12 : Effets spéciaux cinématographiques 13 : L’apport du Shader 14 : Les éléments

Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Far Cry 2 introduit une quantité de petits changements et améliorations aussi bien sur le plan visuel qu’au niveau de l’environnement : le cycle jour/nuit est influe plus nettement sur l’expérience de jeu et la flore se régénère après avoir été brulée.

Les éclairages indirects constituent eux aussi un progrès. Les surfaces colorées délavent les objets lorsqu’elles reflètent la lumière : les zones sombres s’accentuent, l’environnement absorbe plus d’éclairage et l’illumination globale est moins marquée.

Les jeux très récents ou pas encore sortis ci-dessous montrent une luminosité renforcée et de meilleurs effets de brillance grâce au rendu HDR (même si on ne peut exclure que certains screenshots soient comme d’habitude retouchés sous Photoshop). Les personnages de même que les environnements gagnent en détail. Les débris qui volent et explosions violents laissent présager les premiers effets physiques avancés ; autant d’indices révélateurs de ce que la prochaine génération de jeux nous réserve.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Et l’eau fut
  3. Encore plus d’eau
  4. Reflets sur l’eau
  5. Des cartes photo-réalistes ?
  6. Monstres
  7. Explosions
  8. Les cieux et l’enfer
  9. Neige et pluie
  10. Effets physiques
  11. Brouillard, fumée
  12. Effets spéciaux cinématographiques
  13. L’apport du Shader
  14. Les éléments
  15. Quelles sont les perspectives d’évolution ?