Les jeux VS la réalité, deuxième partie : le cinéma est-il un bon exemple ?

1 : Introduction 2 : Et l’eau fut 3 : Encore plus d’eau 4 : Reflets sur l’eau 5 : Des cartes photo-réalistes ? 6 : Monstres 7 : Explosions 9 : Neige et pluie 10 : Effets physiques 11 : Brouillard, fumée 12 : Effets spéciaux cinématographiques 13 : L’apport du Shader 14 : Les éléments 15 : Quelles sont les perspectives d’évolution ?

Les cieux et l’enfer

Les graphistes arrivent maintenant à créer une densité nuageuse convaincante : pour une personne non avertie, le ciel apparaît aussi réel que naturel. Les nuages bougent, masquent le soleil ou la lune et évoluent même de façon chaotique dans le ciel en cas d’orage.

A l’inverse, l’enfer pose de nombreux problèmes aux concepteurs de jeux : la lave, les distorsions visuelles causées par la chaleur, vapeurs flottantes, nuages en furie et pluies de feu sont trop gourmande pour un PC moyen. Par rapport à ce que l’on peut voir dans certains films, l’enfer représenté dans les jeux a un côté archaïque, même dans les plus récents.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Et l’eau fut
  3. Encore plus d’eau
  4. Reflets sur l’eau
  5. Des cartes photo-réalistes ?
  6. Monstres
  7. Explosions
  8. Les cieux et l’enfer
  9. Neige et pluie
  10. Effets physiques
  11. Brouillard, fumée
  12. Effets spéciaux cinématographiques
  13. L’apport du Shader
  14. Les éléments
  15. Quelles sont les perspectives d’évolution ?