Diminuez la consommation de votre Phenom II / Core 2 Quad

2 : Plateformes : AMD 790FX et Intel P45 3 : Les bases du sous-voltage 4 : Sous-voltage du Phenom II X4 955 5 : Sous-voltage du Core 2 Extreme QX9650 6 : Configuration du test 7 : Consommation en veille/charge 8 : PCMark : consommation et rendement 9 : Conclusion

Introduction

Nous sommes nombreux à être adeptes de l’overclocking du processeur. Nous passons alors un temps considérable à trouver la réponse aux questions « Quelle est la fréquence maximale ? Quelle est la tension nécessaire pour y arriver ? Quelle est la meilleure solution de refroidissement ? »

Car si l’overclocking permet de hisser les performances d’un processeur au niveau de celles d’un modèle plus onéreux, on peut tout à fait adopter la démarche opposée : il est possible de sous-volter un processeur pour améliorer son rendement sans perte de performance.

Tension, fréquence et consommation

La fréquence est un des principaux facteurs de performance, sachant que son augmentation nécessite très souvent une tension plus importante. Par ailleurs, cette dernière est déterminante en termes de consommation, tandis que la fréquence joue un rôle secondaire. La hausse comme la baisse de la tension ont un impact proportionnel sur la puissance électrique (exprimée en Watts), sachant que la puissance varie en fonction du carré de la tension. Ceci explique pourquoi  une augmentation de la tension alourdit bien plus la consommation qu’une hausse de la fréquence.

Bien entendu, une réduction de la tension est susceptible d’entrainer une baisse de la consommation, ce qui fait justement l’objet de cet article.

Des produits à faible tension

Bon nombre des processeurs mobiles sont tout simplement des versions modifiées de CPU classiques, dont on baisse la tension. Les Intel Core 2 Mobile constituent un bon exemple : bien qu’optimisée, la consommation de ces processeurs serait équivalente à celle des modèles qui équipent les PC dans des conditions comparables. Ainsi, l’enveloppe thermique (TDP) des Core 2 Duo série T est fixée à 35 Watts maximum, 25 Watts pour la série P et ainsi de suite.

En parallèle, il existe aussi des processeurs à basse consommation pour les PC : AMD propose des modèles dits « Energy Efficient », lesquels se reconnaissent à leur suffixe « e » (Phenom II X4 900e, 905e ainsi que le Phenom X4 9350e). De son côté, Intel dispose de Core 2 Quad « S » qui délivrent les mêmes performances que les modèles classiques tout en se maintenant dans une enveloppe thermique de 65 Watts au lieu de 95 Watts. Si ces processeurs basse consommation nous semblent trop chers, le fait est qu’ils impressionnent puisque la consommation des machines de test baisse en veille comme en charge maximale.

Un processeur à tension optimisée par l’utilisateur ?

Qu’en serait-il si l’on essayait soi-même de peaufiner la tension ? Si l’overclocking est devenue une pratique commune, on ne risque rien à s’essayer au sous-voltage. Nous avons donc pris deux cartes mères MSI : une P45D3 Neo que nous avons récemment utilisée pour trouver le meilleur rapport performances/Watt d’un E8600, cette fois couplée à un Core 2 Extreme QX9650, ainsi qu’une 790FX-GD70 pour examiner le Phenom II X4 955.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Plateformes : AMD 790FX et Intel P45
  3. Les bases du sous-voltage
  4. Sous-voltage du Phenom II X4 955
  5. Sous-voltage du Core 2 Extreme QX9650
  6. Configuration du test
  7. Consommation en veille/charge
  8. PCMark : consommation et rendement
  9. Conclusion