Core i5 et i7 Lynnfield, le coup de maître d’Intel

1 : Introduction 3 : Socket LGA1156 : contrôleurs mémoire et PCI Express intégrés 4 : Turbo Boost d'Intel : la potion magique du Lynnfield 5 : Hyper-Threading : le plus du Core i7 6 : Contrôleur mémoire : un canal en moins, ça fait mal ? 7 : P55 : le chipset perd ses prérogatives 8 : Windows 7 : Microsoft écoute Intel, enfin 9 : Configuration de test et benchmarks 10 : Benchmarks synthétiques 11 : Aplications multimedias 12 : Applications bureautiques 13 : Consommation 14 : Conclusion

Un nom c’est quoi ?

Avec les Core 2 Quad et Core 2 Duo, vous aviez une idée générale de ce à quoi vous aviez affaire. L’ajout d’une référence Q8000 ou E7000 n’a pas été particulièrement descriptif, mais au moins il y avait un identifiant clair afin d’aider le profane à se repérer.

Quand Intel a lancé le Core i7 l’année dernière, il n’y avait qu’une seule famille de processeurs basés sur l’architecture Nehalem. Il était donc facile de dire « Core i7… Ouais, des trucs haut de gamme », même si l’on parlait à la fois des 250 € du i7-920 et des 1000 € du i7-965.

Maintenant qu’il existe le Core i5 et un nouvel opus du Core i7, la nomenclature est incompréhensible pour tout le monde sauf pour les utilisateurs avancés qui vivent et respirent Intel. Exposons les choses en les décomposant dans un joli petit tableau.


Core i7 (LGA 1366)
Core i7 (LGA 1156)
Core i5
Core 2 Quad
Socket Processeur
LGA 1366
LGA 1156
LGA 1156
LGA 775
Nombre de Coeurs
4
4
4
4
Turbo Boost
Oui
OuiOuiNon
Hyper-Threading
OuiOuiNon
Non
L1 Cache
32 ko/32 ko par coeur
32 ko/32 ko par coeur32 ko/32 ko par coeur32 ko/32 ko par coeur
L2 Cache
256 ko par coeur
256 ko par coeur256 ko par coeurMax. 12 Mo partagés
L3 Cache
8 Mo partagés
8 Mo partagés8 Mo partagésNéant
Canaux Mémoire
3
2
2
2
Fréquence Mémoire max.
DDR3-1066
DDR3-1333
DDR3-1333
DDR3-1600
Chipset
X58
P55
P55
X48
Prix
230 € – 900 €
285 $ à 555 $ (≈ 250 à 500 €)
199 $ (≈ 190 €)
120 € – 299 €


Comme vous pouvez le voir, le Core i7 LGA 1366 reste une offre orientée haut de gamme, avec un maximum de ports PCI Express 2.0 via un chipset Intel X58 Express, jusqu’à trois canaux de mémoire DDR3, la première génération de Turbo Boost d’Intel et l’Hyper-Threading.

Le Core i7 LGA 1156 intègre le contrôleur PCI Express (16 lignes au lieu de 36), abandonne un canal mémoire, voit son Turbo Boost amélioré, et conserve l’Hyper-Threading.

Le Core i5 intègre aussi le contrôleur PCI Express et le contrôleur de mémoire dual-channel. Le Turbo Boost est là, mais un peu moins efficace que celui de l’i7 LGA 1156. Ce qui manque, cependant, c’est la technologie Hyper-Threading (apparemment suffisamment remarquable pour transformer un i7 en i5). Bien entendu, plus on descend dans la gamme plus la vitesse des processeurs est basse.

Anatomie des Core i5/i7

Architecturalement, la majeure partie d’un Core i5 ou i7 Lynnfield est empruntée aux Core i7 Bloomfield LGA 1366 (et donc aux Xeon série 3500). Lynnfield est cependant plus gros que Bloomfield :  son die compte 774 millions de transistors contenus dans 296 millimètres carrés (contre 731 millions dans 263 millimètres carrés pour les premiers Core i7). Plus de 400 millions de ces transistors forment le cache du processeur.

Comme pour les Bloomfield, Lynnfield possède une conception monolithique, faite d’une part de quatre cores (pipelines d’exécution, cache L1 données/instructions,cache TLB) et d’autre part de l’uncore (cache L3, PCI Express intégré, contrôleur mémoire, bus QPI, et la PLL). L’alimentation de ces deux « moitiés » demeure séparée et réglable indépendamment dans le BIOS de votre carte mère.

Chacun des quatre cœurs conserve ses 32 ko de cache de données de niveau 1 (8-way set-associative), 32 ko de cache L1 d’instructions (4-way set-associative), et 256 ko de cache L2 (vous l’aurez deviné, encore 8-way set associative ). La présence de 8 Mo de cache L3 (16-way set-associative) devrait également vous paraitre familière. 

Avec rien de vraiment nouveau à signaler dans les noyaux eux-mêmes, nous passons au uncore, où Intel a ajouté la connectivité PCI Express 2.0, supprimé un canal de mémoire, portant leur nombre total à deux, et modifié le bus QPI.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Un nom c'est quoi ?
  3. Socket LGA1156 : contrôleurs mémoire et PCI Express intégrés
  4. Turbo Boost d'Intel : la potion magique du Lynnfield
  5. Hyper-Threading : le plus du Core i7
  6. Contrôleur mémoire : un canal en moins, ça fait mal ?
  7. P55 : le chipset perd ses prérogatives
  8. Windows 7 : Microsoft écoute Intel, enfin
  9. Configuration de test et benchmarks
  10. Benchmarks synthétiques
  11. Aplications multimedias
  12. Applications bureautiques
  13. Consommation
  14. Conclusion