Core i5 et i7 Lynnfield, le coup de maître d’Intel

1 : Introduction 2 : Un nom c'est quoi ? 3 : Socket LGA1156 : contrôleurs mémoire et PCI Express intégrés 4 : Turbo Boost d'Intel : la potion magique du Lynnfield 5 : Hyper-Threading : le plus du Core i7 7 : P55 : le chipset perd ses prérogatives 8 : Windows 7 : Microsoft écoute Intel, enfin 9 : Configuration de test et benchmarks 10 : Benchmarks synthétiques 11 : Aplications multimedias 12 : Applications bureautiques 13 : Consommation 14 : Conclusion

Contrôleur mémoire : un canal en moins, ça fait mal ?

Vous « perdez » deux choses en passant d’un Core i7 LGA 1366 à un Core i7 LGA 1156 (et trois choses, si vous optez pour un Core i5) : l’architecture mémoire triple-canal, suffisamment de lignes PCI Express 2.0 pour donner à chaque carte graphique d’une configuration SLI ou CrossFire son port 16x, et, dans le cas du i5, la technologie Hyper-Threading.

Nous savons déjà que la technologie Hyper-Threading peut être un avantage important si vous utilisez les bonnes applications. Nous avons dit que l’intégration du PCI Express n’est pas primordiale. Mais qu’en est-il du sous-système de mémoire ? Techniquement, les deux canaux mémoire DDR3-1333 de Lynnfield ne font perdre qu’environ 4 Go/s par rapport aux trois canaux DDR3-1066 de Bloomfield. Mais ces spécifications n’ont que très peu d’importance pour les overclockers prêts à aller chercher la DDR3 1600, 1866 ou 2000 MHz.

Parce que nous n’avons trouvé que peu d’intérêt aux mémoires plus rapides que la DDR3-1333 (au moins en termes de performances), nous avons équipé notre plate-forme X58 et notre plateforme P55 avec des barrettes de DDR3-1333 réglées sur des timings de 7-7-7-20-1T. 

On observe incontestablement un gain de débit considérable avec trois canaux de mémoire DDR3. Mais, comme nous l’avons vu à plusieurs reprises, il ne se traduit pas nécessairement dans les faits. Si vous étiez inquiet d’un éventuel impact négatif du contrôleur mémoire de Lynnfield, soyez rassurés.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Un nom c'est quoi ?
  3. Socket LGA1156 : contrôleurs mémoire et PCI Express intégrés
  4. Turbo Boost d'Intel : la potion magique du Lynnfield
  5. Hyper-Threading : le plus du Core i7
  6. Contrôleur mémoire : un canal en moins, ça fait mal ?
  7. P55 : le chipset perd ses prérogatives
  8. Windows 7 : Microsoft écoute Intel, enfin
  9. Configuration de test et benchmarks
  10. Benchmarks synthétiques
  11. Aplications multimedias
  12. Applications bureautiques
  13. Consommation
  14. Conclusion