AMD Radeon HD 5770 et 5750 : 3D et PCHC en vue !

1 : Introduction 3 : True HD / DTS HD en bitstream : ça marche ! 4 : Configuration et protocole de test 5 : S.T.A.L.K.E.R: Clear Sky 6 : Crysis 7 : Far Cry 2 8 : Left 4 Dead 9 : World In Conflict 10 : H.A.W.X. 11 : Resident Evil 5 12 : Grand Theft Auto IV 13 : Batman: Arkham Asylum 14 : Consommation et nuisances sonores 15 : Influence du processeur : de 2,66 à 3,8 GHz 16 : Conclusion

Radeon HD 5770 et 5750

On s’abstiendra ici de revoir l’architecture détaillée des Radeon HD 5770 et 5750 puisque notre test de la Radeon HD 5870 mettait déjà en lumière les avancées que ATI a effectué par rapport au RV770. Quand on dit que la Radeon HD 5770 est une demie HD 5870, la comparaison doit être prise littéralement.

Comme nous l’avons mentionné, le Juniper compte 1,04 milliard de transistors (2,15 milliards pour le Cypress). On dénombre 800 processeurs scalaires, 40 unités de texturing et enfin 16 ROP contre respectivement 1600, 80 et 32 à l’actif du Cypress. Bref, la division par deux est claire comme le montrent les deux schémas ci-dessous.

Il en va de même pour les fréquences et débits : la Radeon HD 5870 embarque 1 Go de GDDR5 cadencée à 1200 MHz, soit 153,6 Go/s. La Radeon HD 5770 compte aussi 1 Go de GDDR5 à 1200 MHz pour arriver cette fois à 76,8 Go/s. La puissance de calcul brute et théorique de cette dernière est de 800 (shader processors) x 850 (MHz) x 2 soit 1,36 TFLOPS, contre 1600 x 850 x 2 = 2,72 TFLOPS pour la HD 5870.


Radeon HD 5770
Radeon HD 5750
Radeon HD 4870
Puissance de calcul
1,36 TFLOPS
1,008 TFLOPS
1,2 TFLOPS
Nombre de transistors
1,04 milliard
1,04 milliard
956 millions
Bande passante mémoire
76,8 Go/s
73,6 Go/s
115,2 Go/s
AA Resolve
64
64
64
Z/Stencil
64
64
64
Unités de texturing
40
36
40
Shaders (ALUs)
800
720
800
Consommation en idle
18 Watts
16 Watts90 Watts
Consommation en charge
108 Watts86 Watts160 Watts

L’équilibre architectural de la HD 5870 devrait donc pouvoir se transposer ici, et l’on devrait avoir des performances d’un niveau égal ou supérieur par rapport à ce que le la Radeon HD 4870 offre, au vu de ses 800 shader processors à 750 MHz (1,2 TFLOPS) et la mémoire GDDR5 à 900 MHz.

Il y a cependant un «mais» : la Radeon HD 4870 utilise un bus mémoire 256 bits lui permettant d’atteindre une bande passante mémoire de 115,2 Go/s. On verra donc quelle est l’influence du bus mémoire sur les performances : si la HD 5770 devait avoir un talon d’Achille, ce serait bien là.

La Radeon HD 5750 est basée sur le même GPU Juniper que sa grande sœur, au détail près que ATI désactive un des 10 cores SIMD de la puce, ce qui a pour effet de retirer 80 ALU et 4 unités de texturing. Le core du GPU voit aussi sa fréquence ramenée à 700 MHz, arrivant ainsi à une puissance de calcul de 1 TFLOPS. Pas de changement quand à l’épine dorsale en revanche : on a toujours 16 ROP et un bus mémoire de 128 bits épaulé par 1 Go de GDDR5. Les fréquences sont par contre elles aussi revues à la baisse : 1150 MHz pour la RAM permettant d’atteindre un débit de 73,6 Go/s.

Les cartes

La Radeon HD 5770 est plus compacte que la Radeon HD 5850, laquelle est déjà plus courte que la HD 5870 : ses 21,6 centimètres (contre 24,15 pour la HD 5850) la rendront compatible avec l’immense majorité de nos boîtiers.

Comme c’est le cas pour les cartes Cypress, la HD 5700 nécessite une alimentation supplémentaire, mais il n’y a cette fois qu’un seul connecteur PCI Express 6 pins. Par ailleurs, la prise est légèrement enfoncée dans la carte, ce qui diminue le risque d’être gêné par les câbles aux alentours (mais oblige à prévoir un espace supplémentaire derrière la carte).

Nous avions déjà été particulièrement impressionnés par la consommation des HD 5850 et HD 5870 que ATI a su minimiser. Comme on s’y attendait, le Juniper va plus loin encore : la HD 5770 ne consomme que 18 Watts en veille (contre 27 pour la 5850 et 90 pour la 4870). En charge, elle se contente de 108 Watts (151 pour la 5850). On voit déjà pourquoi elle pourrait être la carte PCHC du moment, et il y a mieux encore…

La conception extérieure de la Radeon HD 5850 est complètement différente : là où toutes les autres Radeon 5000 ont une coque intégrale qui ne laisse d’espace que pour le ventilateur, deux entrées d’air à l’avant et une zone d’extraction au niveau de l’équerre, la Radeon HD 5750 embarque un simple ventirad double slot. Le PCB est raccourci à 18,4 cm et comporte toujours un seul connecteur PCIe.

La Radeon HD 5750 pourrait donc être la meilleure solution pour le jeu occasionnel sur grand écran ainsi que les PCHC. La baisse des fréquences et la solution de refroidissement plus simple permettent d’atteindre 16 Watts et veille et 86 Watts en charge. Comme on le verra plus loin, la HD 5750 n’est pas un foudre de guerre (un peu plus véloce qu’une Radeon HD 4770 toutefois) mais elle permet tout de même de jouer en 1920 x 1080 dans de nombreux cas ! L’Eyefinity et le bitstreaming achèvent de mettre la 5750 en position de favori pour les amateurs de silence mais aussi de performances et de fonctionnalités.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Radeon HD 5770 et 5750
  3. True HD / DTS HD en bitstream : ça marche !
  4. Configuration et protocole de test
  5. S.T.A.L.K.E.R: Clear Sky
  6. Crysis
  7. Far Cry 2
  8. Left 4 Dead
  9. World In Conflict
  10. H.A.W.X.
  11. Resident Evil 5
  12. Grand Theft Auto IV
  13. Batman: Arkham Asylum
  14. Consommation et nuisances sonores
  15. Influence du processeur : de 2,66 à 3,8 GHz
  16. Conclusion