Intel Core i7 980X : 6 cores utiles ?

1 : Introduction 2 : Le Gulftown : présentation 3 : Plateforme et overclocking 5 : Configuration de test et benchmarks 6 : Tests synthétiques 7 : Conversion audio/vidéo 8 : Bureautique 9 : Crysis 10 : Left 4 Dead 2 11 : Call Of Duty : Modern Warfare 2 12 : DiRT 2 13 : Consommation 14 : Conclusion

Overclocking : résultat des tests

Comme tous les processeurs Intel Extreme, le Core i7-980X est doté d’un coefficient multiplicateur déverrouillé qui facilite grandement l’overclocking. Alors que celui-ci est réglé sur 25x par défaut, nous sommes parvenus à le pousser jusqu’à 31x, ce qui correspond à une fréquence de 4,13 GHz. Les fonctions Enhanced SpeedStep et Turbo Boost restant activées, cela donne en réalité 4,26 GHz la plupart du temps et même 4,4 GHz lorsqu’un seul core est actif. Une telle configuration est stable à 1,4 V et en n’utilisant que le nouveau ventirad DBX-B fourni par Intel, qui est remarquablement silencieux au regard de la charge appliquée au processeur.

iTunes

MainConcept

Photoshop CS4

WinRAR

Comme le montrent les graphiques ci-dessus, le Gulftown dispose d’un excellent potentiel, que les applications concernées soient multithreadée ou non. Certes, on peut légitimement se demander si un processeur à 1000 € est vraiment un candidat idéal pour l’overclocking, mais le Core i7-980X est pour l’instant le seul hexacore de la gamme Intel et on ne peut nier qu’une marge de près d’un gigahertz en aircooling a un certain attrait.

Pour rappel, les résultats ci-dessus ont été obtenus en ne modifiant que le coefficient multiplicateur du processeur. Nous avons toutefois poussé l’expérience plus loin et avons ensuite joué avec les paramètres BCLK et mémoire de la bête. Officiellement, les Bloomfield gèrent trois canaux de DDR3-1066 et il en va de même pour le Gulftown, mais un certain nombre de fabricants de mémoire vendent des kits triple channel prévus pour fonctionner en DDR3-2000 à 1,65 V. Le problème de ces kits est que, lorsqu’on applique un profil XMP pour mémoire DDR3-2000, on augmente automatiquement la tension de l’uncore (contrôleur mémoire, cache L3, QPI, etc., bref tout ce qui n’est pas le core), qui passe de 1,2 V à 1,7 V, une valeur beaucoup trop agressive à notre goût.

Depuis les Lynnfield, cependant, Intel a fait passer le rapport de fréquence entre l’uncore et la mémoire de 2:1 à 1,5:1. La mémoire DDR3-2000 ne force donc plus l’uncore à fonctionner à 4 GHz (raison pour laquelle une tension si élevée était indispensable) mais à 3 GHz. Nous avons demandé à Ronak Singhal, responsable de l’architecture Nehalem, la raison de ce changement et sa réponse nous a semblée empreinte de pragmatisme.

Tout simplement, Intel a réduit ce rapport afin de permettre à un maximum de processeurs d’utiliser de la mémoire à haute fréquence sans devoir pour autant augmenter la tension de l’uncore de manière déraisonnée. « Comme la fréquence du core, la fréquence de l’uncore dépend de la qualité de production des wafers (et plus précisément du « silicon bin split »). Si nous étions resté bloqués à un rapport de 2:1, nous aurions de facto limité le nombre de processeurs capables de prendre en charge certaines fréquences de mémoire, ce qui aurait été particulièrement gênant pour les Lynnfield/Clarksfield : certaines de ces puces ont des fréquences assez peu élevées (surtout du côté des mobiles) mais sont tout de même censées pouvoir fonctionner avec de la mémoire rapide. »

Avantage immédiat de cette évolution : nous avons pu ramener (manuellement) la tension de l’uncore de notre Gulftown à 1,2 V alors que notre kit de DDR3-2000 Kingston nécessitait auparavant 1,7 V pour fonctionner. Cela ne changera probablement rien aux performances mémoire (même avec six cores, les Core i7-9xx n’ont aucun souci de bande passante mémoire), mais cela fera au moins une variable de moins à prendre en compte lors de l’overclocking.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Le Gulftown : présentation
  3. Plateforme et overclocking
  4. Overclocking : résultat des tests
  5. Configuration de test et benchmarks
  6. Tests synthétiques
  7. Conversion audio/vidéo
  8. Bureautique
  9. Crysis
  10. Left 4 Dead 2
  11. Call Of Duty : Modern Warfare 2
  12. DiRT 2
  13. Consommation
  14. Conclusion