La tablette Windows 7 de Microsoft n’est pas morte

Steve Ballmer a confirmé durant une keynote donnée lors de la Windows Partner Conference que les premières tablettes embarquant Windows 7 seront commercialisées d’ici la fin de l’année.

Des tablettes Windows 7 pour Noël

Samsung, Dell, Asus, MSI, Lenovo, Toshiba et Sony travaillent tous sur divers modèles qui devraient enfin permettre au système d’exploitation de Microsoft de pénétrer ce marché grandement médiatisé cette année grâce à l’iPad d’Apple. On notera que HP, qui avait pourtant été le premier à montrer une tablette Windows 7, est absent de la liste en raison du rachat de Palm et sa volonté d’utiliser l’OS acquis (cf. « Le HP Slate n’est pas annulé, mais modifié »).

Le fait que ce soit le PDG de Microsoft qui ait fait cette annonce n’est pas un détail anodin. L’image de marque de la firme a pris un sérieux revers depuis la montée en popularité des OS mobiles pour téléphones et tablettes, principalement en raison de l’absence totale de l’éditeur. M. Ballmer tente donc de rassurer les développeurs, de plus en plus encouragés à travailler sur d’autres plateformes que Windows. Cela semble être la raison pour laquelle, il n’a pas présenté de modèles spécifiques, mais a affirmé qu’il y aurait de nombreux produits divers et variés, sous-entendant que Windows 7 inondera ce marché rapidement.

Windows 7 : la bouée ou le boulet de Microsoft ?

Nous craignons néanmoins que la réponse marketing de Microsoft soit très insuffisante. Les problèmes de consommation et performances soulevés par HP semblent toujours être présents. Microsoft n’a pas parlé de modifications technologiques qui rendraient son OS bureautique plus pertinent pour ce genre de plateforme. On imagine que les constructeurs vont travailler à optimiser leurs machines. Reste maintenant à voir si cela sera suffisant.