Du nouveau dans les adaptateurs pour Eyefinity

Les limitations d’Eyefinity

Yefinity est une solution efficace, mais elle a un défaut : AMD n’a équipé ses cartes qu’avec deux TDMS. Le TDMS est la puce qui gère les sorties DVI et HDMI, et avec deux puces, on gère deux écrans. Les quatre autres écrans qu’Eyefinity peut gérer sont donc obligatoirement DisplayPort. Attention, les adaptateurs passifs vendus à bas prix récupèrent en fait un signal DVI directement dans la prise DisplayPort et sont donc considérés comme des écrans DVI.

Eyefinity. Une technologie intéressante (brancher plus de deux écrans sur une carte graphique) mais handicapée par un problème : il est nécessaire d’utiliser une sortie DisplayPort au-delà de deux écrans et les écrans DisplayPort sont rares. La seule solution — outre l’achat d’un écran doté de DisplayPort — et de passer par un adaptateur DisplayPort vers DVI actif, c’est-à-dire contenant une puce qui va transformer le signal DisplayPort de la carte graphique en DVI pour la carte graphique. Le problème, c’est que ce type d’adaptateur vaut une centaine d’euros.

PowerColor diminue les prix

PowerColor propose pourtant une solution moins onéreuse, avec son nouvel adaptateur qui vaut environ 60 € (on est à mi-chemin entre les adaptateurs passifs — valant environ 30 € — et les actifs classiques). En diminuant le prix, on diminue aussi les performances : le DualLink passe à la trappe et le nouvel adaptateur se contente du SingleLink. Dans la pratique, les écrans de 30 pouces et les écrans 120 Hz sont donc incompatibles (ils nécessitent la bande passante supplémentaire du DualLink) mais la majorité des autres modèles devraient fonctionner, pour peu qu’ils ne dépassent pas une définition de 1 920 x 1 200 (ou 2 048 x 1 152). Bonne idée, la norme HDCP est supportée et l’adaptateur n’a pas besoin d’une alimentation externe (les modèles classiques utilisent un port USB pour l’alimentation).

Dans les faits, cette nouvelle solution permet de diminuer (un peu) le coût de la technologie Eyefinity, en espérant que les Radeon HD 6000 corrigent le tir.