Fibre optique : Orange bride les gros consommateurs

Petite information découverte récemment — alors que la limitation est en place depuis novembre — Orange peut brider les offres fibre optique de certains abonnés. En effet, l’offre de base d’Orange propose 100 mégabits/s en réception mais seulement 10 mégabits/s en émission. Une option « premium », proposée 10 € de plus par mois, passe à 100 mégabits/s en émission et c’est cette dernière qui est bridée.

1 To maximum

En effet, comme à la grande époque des câbloopérateurs, l’upload est limité. Orange considère qu’au-delà de 1 To par mois (soit tout de même 34 Go par jour) émis, l’usage est « abusif » et le débit en émission est bridé à 10 mégabits/s, comme l’offre de base. Le problème d’Orange est technique mais aussi marketing. Technique parce que la société travaille en FTTH GPON, ce qui implique un partage de la bande passante et donc une possible limitation et une dégradation des performances chez les abonnés. Marketing parce que le but avoué est d’éviter que les abonnés utilisent leur offre pour du stockage « en ligne » ou pour héberger un serveur, la société proposant des offre professionnelles pour ce type d’usages, avec un prix qui n’est évidemment pas le même.