L’AdS : et si on lisait un pass Navigo ?

Dans l’AdS, cette semaine, un petit test amusant. Nous avons depuis peu dans notre laboratoire un lecteur de Smart Card et nous avons donc eu l’idée de vérifier ce que contenait un pass Navigo. Pour ceux qui l’ignorent, c’est la carte utilisée dans les transports en commun en Île-de-France et elle intègre une puce qui peut être lue depuis un lecteur de Smart Card.

Nous ne sommes pas les premiers à avoir essayé et il existe des logiciels qui permettent de lire le contenu de la carte et même interpréter certains champs. Pour notre (petit) test, nous avons utilisé « ATR Parser », un site Internet qui va utiliser un plug-in Gemalto pour lire la carte. Techniquement compatible avec les cartes qui utilisent Calypso (comme Mobib à Bruxelles), le site a parfaitement reconnu nos différentes cartes Navigo.

Le site est capable de détecter les informations suivantes sur une carte : le type de carte (Navigo, ici) son modèle exacte (Intégrale, Découverte) et des informations sur les voyages. La carte stocke en fait les trois dernières validations, avec plusieurs champs : le réseau (bus, train, tram, etc.), la société (RATP, SNCF), l’heure et la date de la validation et le type de validation quand c’est possible (entrée ou sortie). On trouve aussi, en fonction des cartes, la validité de l’abonnement : nombre de zones, prix, durée de validité, comment il a été payé, etc.

Ce qui est intéressant, c’est que les informations sont accessibles assez facilement, un lecteur de cartes valant moins de 30 €. Notons tout de même que la RATP ne stocke pas de noms de personne ni d’informations nominatives sur la carte, contrairement — par exemple — à la Mobib bruxelloise. Nous devrions vous présenter quelques autres expérimentations dans les prochaines semaines…