Foxconn remplace ses ouvriers par des robots

Terry Gou, fondateur et directeur de Foxconn, aurait admis que ses usines utiliseraient un million de robots d’ici trois ans. Il dispose aujourd’hui de seulement 10 000 robots et devrait en avoir 300 000 d’ici la fin de l’année prochaine. C’est une expansion rapide qui pourrait être une réponse aux problèmes que le fondeur a rencontrés avec ses employés.

Foxconn fit récemment la une des journaux en raison d’un nombre important d’employés se suicidant en raison, selon certains témoignages, des mauvaises conditions de travail. La firme s’en défend et le débat s’est calmé, mais continue de refaire surface à chaque nouvel incident.

Selon les propos recueillis par le site Xinhuanet, M. Gou affirme que les robots seront utilisés pour des tâches simples et répétitives comme la peinture ou l’assemblage. Foxconn emploie aujourd’hui 1,2 million de personnes et le travailleur moyen sur une chaîne de production gagne environ 100 € par mois.

La vitesse à laquelle le fondeur compte installer de nouvelles machines laisse penser qu’il devrait licencier un nombre important d’employés. Foxconn connaît une baisse de son chiffre d’affaires ces derniers temps et il se peut que se soit une manière pour lui de réaliser un plan de restructuration interne pour dynamiser ses revenus et retrouver le chemin de la croissance.