Test AMD Bulldozer : FX-8150

1 : Introduction 2 : Carte-mère : AM3+ obligatoire 3 : Architecture Bulldozer : le concept 4 : Détails de l’architecture (1) 5 : Détails de l’architecture (2) 6 : Performances par core 7 : Gestion de la consommation 8 : Le Turbo Core remanié 10 : AMD Zambezi, Valencia et Interlagos 11 : Configuration de test et benchmarks 12 : Résultats : PCMark 7 13 : Résultats : 3DMark 11 14 : Résultats : Sandra 2011 15 : Résultats : création de contenu 16 : Résultats : bureautique 17 : Résultats : encodage 18 : Résultats : Crysis 2 19 : Résultats : F1 2011 20 : Résultats : World of Warcraft: Cataclysm 21 : Overclocking (refroidissement par air) 22 : Consommation 23 : Premier aperçu de Bulldozer sous Windows 8 24 : Conclusion

Feuille de route AMD 2011-2014

Au vu de ce que les Bulldozer ont à offrir aujourd’hui, il apparaît comme une évidence qu’AMD est encore loin d’avoir atteint les objectifs fixés pour cette architecture. La société affirme toutefois être en mesure de produire une nouvelle version du module Bulldozer tous les ans.

Rien à voir donc avec la cadence de production d’Intel, qui procède à une révision de son architecture une année, puis passe à une gravure plus fine l’année suivante, etc. AMD prévoit d’accroître les performances de ses cores de 10 à 15 % par révision en augmentant le nombre d’instructions par cycle, le timing et la fréquence et en améliorant la consommation.

En 2012, le fondeur compte lancer l’architecture Piledriver, qui devrait accroître le nombre d’instructions par cycle et apporter des améliorations en termes de gestion de l’alimentation. Le premier produit devant en profiter sera l’APU Trinity, que nous avons déjà pu voir fonctionner lors du salon IDF. Viendront ensuite les processeurs pour ordinateurs de bureau gravés en 32 nm qui succèderont aux Zambezi actuels. D’où viendront les 10 à 15 % d’accélération ? Selon AMD, environ un tiers de ce chiffre proviendra d’une augmentation du nombre d’instructions traitées par cycle tandis que les deux tiers restant seront générés par des optimisations visant à réduire la consommation et donc à augmenter la fréquence sans changer le TDP.

AMD n’en dit pas plus sur la manière dont il compte procéder pour maintenir ces 10 à 15 % d’accélération dans les architectures Steamroller ou Excavator (qui suivront Piledriver) et se contente d’affirmer que le potentiel est bien là.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Carte-mère : AM3+ obligatoire
  3. Architecture Bulldozer : le concept
  4. Détails de l’architecture (1)
  5. Détails de l’architecture (2)
  6. Performances par core
  7. Gestion de la consommation
  8. Le Turbo Core remanié
  9. Feuille de route AMD 2011-2014
  10. AMD Zambezi, Valencia et Interlagos
  11. Configuration de test et benchmarks
  12. Résultats : PCMark 7
  13. Résultats : 3DMark 11
  14. Résultats : Sandra 2011
  15. Résultats : création de contenu
  16. Résultats : bureautique
  17. Résultats : encodage
  18. Résultats : Crysis 2
  19. Résultats : F1 2011
  20. Résultats : World of Warcraft: Cataclysm
  21. Overclocking (refroidissement par air)
  22. Consommation
  23. Premier aperçu de Bulldozer sous Windows 8
  24. Conclusion