Pas d’Android 4.0 pour le Galaxy S et la Galaxy Tab

La « saga » Android 4.0 n’en finit pas. Si Ice Cream Sandwich (son petit nom) apporte beaucoup de nouveautés, le nombre d’appareils compatibles reste assez faible. En effet, la mise à jour est à la charge des constructeurs et beaucoup préfèrent mettre à jour uniquement les appareils (très) récents, en abandonnant les appareils qui sont un peu « anciens ».

Après Google — qui ne mettra pas à jour officiellement le Nexus One de janvier 2010 —, c’est Samsung qui dégaine. Et force est de constater que la liste est courte : deux smartphones et quatre tablettes. Et dans la liste, certains appareils ne sont pas encore disponibles…

Concrètement, le Galaxy Note (attendu ce mois-ci) et le Galaxy S 2 seront mis à jour, tout comme les Galaxy Tab 10.1, 8.9, 7.7 et 7.0 Plus (la version dotée d’un processeur plus récent).

Des appareils comme la première Galaxy Tab (restée à Android 2.x) ou le Galaxy S ne seront pas mis à jour, sans raison officielle. C’est assez étonnant dans les deux cas : ce sont des appareils puissants qui utilisent une plateforme matérielle très proche du Nexus S, qui lui sera mis à jour par Google.

Notons que les appareils mis à jour ont un point commun : ils utilisent un SoC à base de Cortex A9 (Exynos 4210, la puce haut de gamme et dual core de Samsung ou Tegra 2), alors que des appareils comme le Galaxy S ou la Galaxy Tab se contentent de l’Exynos 3110 (alias Hummingbird), moins puissant.

Il est tout de même assez étonnant de voir un téléphone haut de gamme sorti en juin 2010 ne pas recevoir le dernier système d’exploitation de Google : au Google I/O en mai 2011, la firme avait promis un suivi pendant au minimum 18 mois et beaucoup de constructeurs avaient accepté.