Un die refroidit à l’aide de graphène

Des chercheurs de l’université de technologie de Suède Chalmers ont publié un papier dans la revue Carbon montrant qu’il est possible d’utiliser des bouts de graphène pour refroidir les parties les plus chaudes d’un die pour améliorer ses performances.

Ce n’est pas la première fois que les effets thermoélectriques du graphène sont étudiés (cf. « Comportement du graphène – Futur : la course aux transistors en graphène »), mais c’est la première fois que des chercheurs montrent qu’il serait un système de refroidissement intéressant pour des puces en silicium. Selon eux, apposer une couche de graphène sur un die permet de réduire sa température jusqu’à 13 °C au mieux.