Le futur des écrans OLED est le plastique souple, pas les téléviseurs

Samsung verrait l’avenir de ses téléviseurs en LCD et non plus en OLED. LG, au contraire, double la mise sur l’OLED et a investit lourdement pour commencer à produire dalles OLED en plastique dès le début 2017.

Merck est un des grands groupes de chimie mondiaux et est leader sur le marché des cristaux liquides, utilisés dans nos écrans LCD. Merck fournit aussi les composants organiques servant de bases aux dalles OLED. Le PDG de Merck est donc dans une position idéale pour juger des évolutions du marché. Or selon lui, Samsung a décidé de laisser les téléviseurs OLED de côté, pour se concentrer sur les écrans LCD.

À lire aussi :
5 choses à savoir sur les téléviseurs à Quantum Dots
Les secrets de l’Ultra HD Premium

L’avenir est aux OLED souples

Les téléviseurs OLED resteront pendant quelques temps encore trop chers pour conquérir le gros du marché. Samsung aurait encore les moyens de faire progresser ses téléviseurs LCD, notamment en utilisant un rétroéclairage à points quantiques. Les écrans OLED trouveront plus facilement des débouchés dans les produits qui peuvent tirer parti de leurs caractéristiques uniques, comme leur souplesse ; les véhicules par exemple.

Pour rendre des écrans OLED souples, il faut les fabriquer sur un support souple, autrement dit un support plastique (POLED). Justement, LG, vient d’investir lourdement pour pouvoir commencer à produire en masse des dalles POLED de petite et moyenne taille dès le premier semestre de l’année prochaine. Là encore, les débouchés évoqués sont les secteurs de l’automobile et des smartphones.