Meltdown et Spectre : Intel arrête l’installation de ses correctifs défaillants

Cette fois-ci, c’est la bonne.

Spectre and Meltdown

Intel a publié un communiqué demandant à aux « OEM, fournisseurs de service cloud, fabricant de systèmes, vendeurs de logiciels et aux utilisateurs d’arrêter le déploiement… » de son correctif actuel comblant les failles Spectre et Meltdown. Intel avait déjà expliqué que ces patch causaient de nombreux reboot sur ses CPU Broadwell et Haswell, mais aussi ses Ivy Bridge, Sandy Bridge, Skylake et Kaby Lake. La firme explique aujourd’hui avoir découvert la source du problème et elle devrait prochainement publier un nouveau correctif.

En attendant les BIOS

Concrètement, cela signifie que les fabricants de cartes mères devront procéder à de nouveaux développements et tester de nouveaux BIOS avant de pouvoir déployer les mises à jour nécessaires. En attendant, ceux qui se demandent s’ils sont vulnérables à ce type d’attaque peuvent télécharger des solutions comme InSpectre.

Toutes les infos à lire sur le sujet :
Faille Meltdown : certains PC Windows nettement moins performants, selon Microsoft
Faille meltdown : 5 fois plus d’occupation CPU sur les serveurs du jeu Nex Machina
Faille Meltdown : l’occupation CPU explose sur les serveurs gaming de Fortnite
Faille Meltdown : réelle baisse de performances constatée par Redhat
Faille CPU Meltdown : correctif en urgence pour Windows, déjà dispo sous Android
Faille CPU Meltdown : la majorité des CPU ARM immunisée, sauf… les principaux
Faille CPU Meltdown : AMD maintient ne pas être touché… ou presque
Faille CPU Meltdown : Intel minimise, mais ne dément pas
Faille grave pour Intel ? Des CPU jusqu’à 30 % moins rapides après correction !