Intel teste sa plus petite puce pour ordinateurs quantiques

Ridiculement plus petite qu’une gomme de crayon

Les chercheurs d’Intel ont commencé à tester leur plus petite puce « spin qubit ». Cette dernière a été créée à partir du même procédé de fabrication que la plupart des CPU Intel et mesure une taille ridicule quand on la compare à une gomme de crayon à papier. Destinée aux ordinateurs quantiques, elle opère à une température extrêmement basse de -273,3° Celsius.

A lire aussi :  Bristlecone : le processeur quantique record de Google à 72 qubits

1500 qubits dans l’épaisseur d’un cheveu.

La puce spin qubit n’embarque pas de transistor, que l’on trouve dans nos ordinateurs habituels, à la place elle utilise des quantum bits (qubits). Ces derniers peuvent embarquer un unique électron qui est capable de présenter plusieurs états de spin simultanément, ce qui se traduit par une puissance de calcul bien supérieure. La nouvelle puce d’Intel affiche des qubits uniquement visibles au microscope à électron, avec une taille de 50 nanomètres. D’après Intel, avec ce design, environ 1500 qubits pourraient être contenus dans le diamètre d’un cheveu humain.