Comparatif de cartes mémoires SD et microSD : laquelle choisir ?

1 : Intro, tableau des meilleures cartes 2 : La petite histoire des cartes mémoire SD 3 : Protocole de test 5 : En pratique : copie de fichiers, Anvil 6 : Tous les modèles testés classés par marque

Tests synthétiques : séquentiel, aléatoire, temps d’accès

Débits séquentiels

Commençons avec CrystalDiskMark et ses tests de débits séquentiels (lecture et écriture). Ce logiciel permettant de définir la longueur de la file de commandes, nous avons testé les différentes cartes mémoires sans file d’attente (autrement dit avec une longueur de file de commande Q1) et avec 32 commandes en file d’attente (Q32), mais toujours avec un seul thread. Contrairement aux SSD, les cartes mémoires n’apprécient pas forcement une file d’attente longue…

Avec leur interface UHS-II, les Ultima Pro X2 d’Integral et Exceria Pro 128 Go de Toshiba ne jouent clairement pas dans la même catégorie que tous les autres modèles ! Elle sont plus de deux fois plus rapide, en écriture comme en lecture, que leurs concurrentes UHS-I la plus proche… La carte microSDXC SDCS de Kingston ferme la marche, avec des performances en écriture très modestes (mais conformes à sa classe de performances).

Débits moyens

HD Tune teste les débits en lecture et en écriture sur toute la capacité des cartes, ce qui permet de mettre en avant une possible chute ou instabilité des performances.

HD Tune confirme les très bonnes performances des Exceria Pro de Toshiba et Ultima Pro X2 d’Integral. Les Integral Ultima Pro 64/128 Go et les Kingston SDCS et SDCG se démarquent par leurs faibles performances en écriture.

Débits min/max en lecture :

Débits min/max en écriture

Débits en accès aléatoires

Il est plus pertinent de mesurer les accès aléatoires en IOPS plutôt qu’en débit, que ce soit en lecture ou en écriture, sans file d’attente et avec une file d’attente de 32 commandes.

En accès aléatoires, ce sont toujours les Integral Ultima Pro X2 et Toshiba Exceria Pro qui arrivent en tête en lecture, mais l’avance est ici bien moins importante. En écriture en revanche, les Samsung PRO Plus et EVO Plus sont devant, aux côtés de la Sandisk Ultra 400.

Sommaire :

  1. Intro, tableau des meilleures cartes
  2. La petite histoire des cartes mémoire SD
  3. Protocole de test
  4. Tests synthétiques : séquentiel, aléatoire, temps d'accès
  5. En pratique : copie de fichiers, Anvil
  6. Tous les modèles testés classés par marque