Premier satellite de cryptage quantique européen dans 4 ans ?

Une techno en or

L’Institut Fraunhofer a mis au point une petite machine capable de générer des paires de photons intriqués, dans un format réduit et surtout capable de résister à l’environnement extrême de l’espace. De quoi le placer dans un satellite très bientôt, afin de communiquer avec la Terre pour générer des clés de chiffrement quantique. Les chercheurs annoncent du coup vouloir lancer le premier satellite de cryptage quantique européen, dans les trois à cinq ans qui viennent.

Robuste et rapide

Le générateur quantique peut produire 300 000 paires de photons intriqués chaque seconde. Il résiste à des températures de -40 à 60°C, et sera intégré dans un satellite à orbite basse. Il pourra alors transmettre les photons sur Terre à 400 km d’altitude, avec des perturbations minimales. La réception des photons se fera sur Terre à l’aide d’un périphérique similaire à un télescope… La technologie va parfois si vite qu’on croit écrire de la science-fiction !