Test : Shadow of the Tomb Raider, analyse des performances sur 8 GPU

1 : Intro, moteur 3D 2 : Méthode de test et cartes choisies 3 : Options graphiques et rendu 4 : Benchmarks en 1080p 6 : Performances : anti-aliasing 7 : Performances : DX11 vs DX12 8 : Ressources CPU, RAM, VRAM 9 : Performances multicoeurs 10 : Conclusion

Performances selon les options graphiques

Cinq niveaux de réglages pré-configurés sont disponibles, de Lowest à Highest, voyons quel est leur impact sur les performances. Nous avons ici aussi choisi de rester sur de l’anti-aliasing de type TAA, et les tests ont été réalisés en Full HD. Le HBAO+, normalement activé en Highest, a été désactivé pour ne pas privilégier une architecture de GPU sur une autre.

AMD Polaris

Pas de surprise du côté des Radeon Polaris, l’évolution des performances en fonction des réglages graphiques est régulière. On notera tout de même que même avec les réglages les plus bas possibles, la RX 560 n’est pas assez puissante pour atteindre les 60 ips en moyenne et il faudra descendre en Low pour atteindre un niveau de fluidité suffisant.

NVIDIA Pascal

On retrouve avec les GPU Pascal le même comportement qu’avec les GPU Polaris : l’évolution des performances en fonction des réglages graphiques est régulière. L’écart entre la GTX 1060 6G et la GTX 1050 Ti est en revanche moins important puisque cette dernière en mode Lowest dépasse les 60 ips et est donc plus rapide que la GTX 1060 6G en Highest. La GTX 1050 Ti parvient à un niveau de fluidité raisonnable à partir du réglage Medium.

Shadow Of The Tomb Raider

39,74€ > scdkey

Sommaire :

  1. Intro, moteur 3D
  2. Méthode de test et cartes choisies
  3. Options graphiques et rendu
  4. Benchmarks en 1080p
  5. Performances selon les options graphiques
  6. Performances : anti-aliasing
  7. Performances : DX11 vs DX12
  8. Ressources CPU, RAM, VRAM
  9. Performances multicoeurs
  10. Conclusion