Test : Shadow of the Tomb Raider, analyse des performances sur 8 GPU

1 : Intro, moteur 3D 2 : Méthode de test et cartes choisies 3 : Options graphiques et rendu 4 : Benchmarks en 1080p 5 : Performances selon les options graphiques 6 : Performances : anti-aliasing 8 : Ressources CPU, RAM, VRAM 9 : Performances multicoeurs 10 : Conclusion

Performances : DX11 vs DX12

Shadow of the Tomb Raider propose de choisir entre les deux API actuelles de Microsoft, DirectX 11 et DirectX 12. Même si l’éditeur conseille la seconde, c’est l’occasion de tester les différences de performances entre ces deux API.

AMD Polaris

Si le choix de l’API ne semble pas avoir de conséquences sur les petites cartes à base de GPU Polaris, il en est autrement pour les cartes puissantes : le jeu est probablement « CPU limited » en DirectX 11, peut-être à cause d’une mauvais optimisation multi-threadée, même avec des cartes de milieu de gamme. On comprend dès lors mieux pourquoi l’éditeur recommande d’utiliser DirectX 12.

NVIDIA Pascal

La situation est différente avec les GPU de chez NVIDIA : les performances sont globalement identiques quelle que soit l’API utilisée. Vu les performances mitigées, on constate encore les difficultés de NVIDIA à tirer parti de DX12…

Shadow Of The Tomb Raider

39,74€ > scdkey

Sommaire :

  1. Intro, moteur 3D
  2. Méthode de test et cartes choisies
  3. Options graphiques et rendu
  4. Benchmarks en 1080p
  5. Performances selon les options graphiques
  6. Performances : anti-aliasing
  7. Performances : DX11 vs DX12
  8. Ressources CPU, RAM, VRAM
  9. Performances multicoeurs
  10. Conclusion