Enquête exclusive sur le DLSS de NVIDIA : upscaling ou pas ?

1 : Intro : le DLSS, une techno à élucider 2 : Premiers indices visuels 3 : Tests de performances 4 : Analyse des étapes de rendu 6 : Conclusion : upscaling IA à 150 %

Star Wars Reflections, un cas spécial

La démo Star Wars Reflections est un cas plus complexe, car elle combine DLSS et ray tracing RTX en temps réel. Nous avons passé des heures à scruter des captures pour les comparer, sans conclusion possible. Seule une remarque nous saute aux yeux : les effets de reflet ne sont jamais vraiment identiques entre les différents modes de rendu. Certains reflets sur les arrêtes du casque du personnage central s’affichent plus ou moins précisément, et sont parfois presque invisibles. La capture ci-dessus figure donc ici à titre indicatif, car elle ne nous en apprend pas vraiment plus, à part que le QHD DLSS est beaucoup moins propre que le 4K DLSS. Notez que la définition QHD sans DLSS (tout à gauche) est le résultat d’un bug de la démo (non reproductible), rendu en 4K final… sans autre possibilité d’en savoir plus.

Etapes de rendu

L’analyse des étapes de rendu nous en apprend beaucoup plus : le QHD DLSS est bien rendu à la base en 1708 x 964 pixels, exactement comme dans la démo Infiltrator (à 4 pixels près de hauteur, 728 pixels sans les bandes noires). En 4K, impossible de faire tourner l’outil de NVIDIA de manière stable, nous n’avons donc pas plus d’information sur le sujet, mais nous pensons qu’il s’agit encore d’un rendu en QHD d’origine.

Autre cas spécial, nous avons ici remarqué un nouveau détail, absent des démos précédentes : le DLAA. On imagine qu’il s’agit d’un antialiasing. Il est appliqué sur l’image en définition de base, juste avant l’upscaling. Final Fantasy applique aussi un filtre AA avant l’upscaling, mais on ne peut pas confirmer qu’il s’agisse du même type d’antialiasing. Dans cette démo Reflections, le DLAA évoquerait-il un antialiasing par Deep Learning préparant l’image avant son upscaling ? Mise à jour : DLAA veut aussi dire Directionally Localized Anti Aliasing, ce qui est plus plausible à nos yeux finalement (qui semble aussi de type temporel).

Etape « DLAA »Etape « DLAA »

Bonus : l’étape de ray tracing

Dans les étapes de rendu, nous avons isolé des étapes de ray tracing. Deux images appliquent un ray tracing sur deux angles différents, une troisième image semble débruiter le résultat en fonction des deux angles calculés. Remarquons d’ailleurs que le ray tracing est aussi calculé avant upscaling. Mais c’est hors sujet, nous y reviendrons par la suite !

Ray Tracing Etape 1Ray Tracing Etape 2Ray Tracing Etape 3

Sommaire :

  1. Intro : le DLSS, une techno à élucider
  2. Premiers indices visuels
  3. Tests de performances
  4. Analyse des étapes de rendu
  5. Star Wars Reflections, un cas spécial
  6. Conclusion : upscaling IA à 150 %